Prochain Congrès de l’APELA : Panafricanisme, cosmopolitisme et «afropolitanisme » dans les littératures africaines

APELA  affiche aplatie 

Congrès de l’APELA

Panafricanisme, cosmopolitisme et « afropolitanisme » dans les littératures africaines

17, 18 et 19 septembre 2015 – Université de Bourgogne

Programme

[Télécharger le programme en pdf sur la page du congrès (site du CPTC) ou sur le site de l’UMR Thalim (version couleurs actualisée).]

Jeudi 17 septembre

Matin

Présentation et conférences introductives

9h30-9h50 : Présentation du colloque

9h50-10h30 : Guillaume Bridet (Université de Bourgogne) « Enjeux littéraires du cosmopolitisme »

Pause

10h30-11h10 : Anthony Mangeon (Université de Strasbourg) : « Panafricanisme et écriture littéraire »

11h30-12h10 : Françoise Vergès (London University) : « Frantz Fanon entre panafricanisme et cosmopolitisme »

12h10-12h30 : Discussion

Après-midi 

Politiques et pratiques culturelles du panafricanisme

14h – 15h30 : plénière 

 

  1. Elara Bertho  (Université de la Sorbonne nouvelle) : « Figures régionales, nationales, panafricaines dans la Guinée de Sékou Touré : lorsque les arts entraient en politique »
  2. Catherine Mazauric (Université d’Aix Marseille, CIELAM) : « Cosmopolitisme vernaculaire et afropolitanisme au Sénégal : Boubacar Boris Diop, Louis Camara, Felwine Sarr »
  3. Oana Panaite (Indiana University-Bloomington/USA)): « Panafricanisme et littérature-monde : aboutissement esthétique ou détournement éthique? »

 Pause

16h – 18h : ateliers

Atelier A : Construire et imaginer l’unité culturelle panafricaine

 

  1. Magali Renouf (Université François-Rabelais de Tours): « Mami Wata, plongée au cœur d’un mythe panafricain qui traverse le monde »
  2. Alice Lefilleul (Université de la Sorbonne nouvelle/ Université de Montréal) : « Vers un animisme cosmopolite africain »
  3. Landry-Wilfrid Miampika (Universidad de Alcalá/Espagne): « Cosmopolitisme et utopie transculturelle : L. S. Senghor et Alejo Carpentier »
  4. Marc Kober (Université Paris 13) : « L’Egypte détachée du continent africain ? – Entre cosmopolitisme européen et levantin. »

Atelier B : l’engagement panafricain – politiques culturelles et renaissance littéraire

 

  1. Yvonne-Marie Mokam (Denison University/USA): « L’esthétique du panafricanisme dans le roman francophone. Le cas de Nathalie Etoké. »
  2. Aurélie Journo (Université François Rabelais de Tours) : « ‘The Danger of a Single Story’ : nouveaux discours sur les identités littéraires anglophones »
  3. Aurélie Dinh Van (Université Toulouse – Jean Jaurès) : « L’improvisation du jazzman, hérésie interprétative en vue de la cohésion d’un corps social globalisé »
  4. Emmanuel Ndour (Université Paris Est): « La saison de l’ombre de Leonora Miano : « récitation » d’une afropéenne. »

 Vendredi 18 septembre

Transformations postcoloniales des problématiques panafricaines

9h-10h40 : Plénière 

Restitution des ateliers de la veille (10 minutes)

 

  1. Cyril Vettorato (ENS de Lyon) : « Le panafricanisme littéraire au Brésil, coup de force libérateur ou nouvel enfermement ? »
  2. Richard Samin (Université de Nancy): « Phaswane Mpe’s Welcome to our Hillbrow: an African writer’s take on Johannesburg’s cosmopolitanism»
  3. Diana Haussmann (Freie Universität Berlin/ Allemagne) : « Afropea mise en scène: Écrits pour la parole de Léonora Miano »

Pause

11h-13h : ateliers

Atelier A : Culturalisations panafricaines des enjeux littéraires et artistiques ?

  1. Arsène Blé Kain (Université de Bouaké) : « Climbié de Bernard B. Dadié : une rhétorique scripturaire afropolitaine »
  2. Jaco Alant (University of KwaZulu-Natal) : « Pour une littérature de l’ethnomonde »
  3. Khalil Khalsi (Université de la Sorbonne nouvelle/ Université de Montréal) : « D’une Afrique, l’autre. Ou le cosmopolitisme à la frontière du réel et de l’imaginaire. »
  4. Virginie Brinker (Université de Bourgogne) : (sur la référence à l’Afrique dans le rap français ?)

 Atelier B : Décentrements et migrations

  1. Bernard de Meyer (University of KwaZulu-Natal): « Représentations de l’afropolitanisme chez Abdurahman A. Waberi : errance et folie »
  2. Aminata Aidara (Université de la Sorbonne nouvelle) : « Les témoignages des jeunes afropéens du recueil  Exister à bout de plume »
  3. Ghislain Nickaise Liambou (Université de Nice/Western University) : « Conscience diasporique et postures d’auteurs dans le roman africain francophone »
  4. Marjolaine Unter Ecker (Université Toulouse – Jean Jaurès) : « La melancholia africana dans les œuvres afropéennes de Leonora Miano »

Atelier C : Les identités hybrides face aux impasses du panafricanisme

  1. Romuald Valentin Nkouda (Université d’Aix Marseille/CIELAM) : « De la bipolarité spatiale comme expression du cosmopolitisme dans Ich bin ein Black Berliner de Jones Kwesi Evans et L’Impasse de Daniel Biyaoula »
  2. Anna-Leena Toivanen (Université de la Finlande orientale) : « Cosmopolitanisme compromis:
Voyages transnationaux avortés dans Le mal de peau par Monique Ilboudo et Douceurs du bercail par Aminata Sow Fall »
  3. Marissa Brown (University of Virginia/USA) : « Cosmopolitain, afropolitain, ou Eurocain? Où situer J.M.G. Le Clézio’s L’Africain»
  4. Sarah Burnautzki (Université de Manheim) : « Les critiques black féministes du panafricanisme »

Après-midi

14h30-16h30 : Plénière

Restitution des ateliers du matin (10 minutes)

 

  1. Victoria Famin (Université Paris Sorbonne) : « Penser l’africanité dans la Relation glissantienne »
  2. Lydie Vaucouleur (Université Paris 7) : « Afropolitanisme : regards vers l’utopie »
  3. Ramcy Kabuya (Université de Lorraine) : « Il nous faut l’Amérique[1]! De la Négritude aux écritures-jazz : généalogie d’un discours triangulaire sur les identités africaines. »

Pause

17h-19h: Assemblée générale de l’APELA

Samedi 19 septembre

Révisions critiques des problématiques panafricaines

9h-10h30

Plénière 

  1. Célia Sadai (Université Paris Sorbonne) : « Le « Black Bazar » et ses médiations : l’émergence d’un pragmatisme post-identitaire chez Alain Mabanckou. »
  2. Ute Fendler (Université de Bayreuth) : « Cosmospirales »
  3. Cornelia Ruhe (critique du panafricanisme dans Americanah)

Pause

11h-12h30

  1. Abdoulaye Imorou (Université de KwaZulu-Natal/AS) : « Les astres éteints. À propos de l’afrocentrisme »
  2. Emmanuel Bruno Jean-François & Kirk Bryan Sides (UCLA/USA) : « Afropolitanisme, modernité et topographies alternatives. »
  3. Susanne Gehrmann (Humbolt Universität Berlin/Allemagne) : « Le roman afropolitain, existe-t-il? »

[1] Titre d’une pièce de théâtre du dramaturge ivoirien Koffi Kwahulé parue aux éditions Acoria, Paris, 1997.


Une réflexion au sujet de « Prochain Congrès de l’APELA : Panafricanisme, cosmopolitisme et «afropolitanisme » dans les littératures africaines »

  1. je suis écrivain, mais inconnu puisque sans lobby.
    J’ai une revue ayant déjà 32 fascicules, un corpus des proverbes en langue ötätäla 12000 proverbes dans une seule langue africaine, plusieures épopées de l’Afrique centrale, comme Kudukese, Lofokefoke et Kesa avec des versions et des traductions francaises. je veux présenter au public ce trésor si vous me programmer pour l’année 2016 puisque cette année c’est déjà difficile. Je suis rythmologue et je veux atteindre le rythme ontologique.

Les commentaires sont fermés.