Archives de catégorie : Actualités des membres

Théo Ananissoh, Sony Labou Tansi, Améla et moi…

9782343109268fThéo Ananissoh, Sony Labou Tansi, Améla et moi… Lecture de Le soleil sans se brûler de Théo Ananissoh. Un livre de Bernard MOURALIS.

Préface par Daniel-Henri Pageaux, Paris, L’Harmattan, coll. Classiques pour demain, 2017, 212 p. ISBN : 978-2-343-10926-8

Dans ce livre, Bernard Mouralis retrace l’histoire et les conséquences d’une lecture : celle qu’il fit du roman de Théo Ananissoh, Le soleil sans se brûler (2015), qui relate la rencontre d’un étudiant et de son ancien professeur d’université, Améla. Ce roman a fait surgir, chez Bernard Mouralis, « des interrogations et des problématiques enfouies depuis longtemps » dans sa « mémoire » et dans sa « conscience ». Ce sont ces résonances que le présent essai se propose d’examiner autour de trois pôles : la destinée littéraire d’un écrivain au centre du dialogue ; la relation entre maître et disciple ; et le parcours d’Améla, dont Bernard Mouralis fut le collègue et l’ami.

Télécharger la présentation, la table des matières et un bon de commande : theo-ananissoh

URL de référence : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=52548

 

Projection : autour de Bakary Diallo

Samedi 18 juin, à 17h, Afriques transversales (séminaire à l’ENS d’Ulm, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, en salle Dussane) vous invite à la projection du documentaire :

« Bakary Diallo, mémoires peules » (2016) de Mélanie Bourlet et Franck Guillemain

en présence de Mélanie Bourlet

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Le nom de Bakary Diallo est attaché à l’un des premiers romans africains de langue française, Force-Bonté, paru en 1926, longtemps peu ou mal lu, souvent contesté, et trop souvent réduit à une apologie de la colonisation française. Or, le parcours de ce tirailleur sénégalais mérite davantage d’attention : engagé volontaire dès 1911, blessé grièvement au front en 1914, s’engageant de nouveau spontanément comme interprète, persuadé que dans les langues se tressent des ponts entre les hommes et les cultures, il est également l’auteur de nombreuses œuvres en peul, restées jusque là inédites.

Portée par l’intuition qu’il existe une poésie peule – orale ou écrite – de Bakary Diallo, et que la partie éditée de son œuvre ne correspond qu’à la partie émergée d’un vaste corpus multilingue de textes et de poèmes, Mélanie Bourlet part sur les traces de cet écrivain méconnu, pour retrouver dans la mémoire de sa famille, au Sénégal, des fragments de cette œuvre. Transmis de bouche à oreille, conservés dans les mémoires ou sur des cassettes usées à force d’être réécoutées, ces poèmes continuent de vivre et d’être récités. Ces poèmes – que l’on voit se déployer devant la caméra à mesure que l’enquête avance, que les entretiens nous mènent d’un lieu à l’autre, ou que les hasards livrent des indices et permettent des rencontres – dévoilent des pans entiers de l’œuvre de Bakary Diallo, qui s’avère être résolument cosmopolite, ouvert sur le monde et sur les échanges entres les langues, mais aussi concerné par les enjeux écologiques à travers une poésie très émouvante du lieu, du territoire, du local.

La bande-annonce, ici ! En ligne, sur le site du CNRS.

Bibliographie complémentaire sur le carnet Hypothèses d’Afriques transversales.

Rires noirs

Une réédition très bienvenue :

RIRES NOIRS

Anthologie romancée de l’humour et du grotesque dans le roman africain
Nicolas Martin-Granel
ETUDES LITTÉRAIRES, CRITIQUES LITTÉRATURE ROMANS, NOUVELLES AFRIQUE NOIRE 

ISBN : 978-2-907888-08-0 • mai 2016 • 192 pages

Rires noirs ? Voulez-vous dire que les Noirs ont le rire noir ? N’est-ce pas creuser le malentendu, en partant d’une mauvaise plaisanterie, à propos de sujets qui mériteraient d’être traités sur un ton plutôt sérieux. Sans doute, mais le lecteur critique qui passe après l’écrivain n’a pas à désamorcer les bombes à retardement qu’il trouve dans ce qu’il lit. Il saute dessus : en lisant, il les fait exploser en éclats de rire. Voici ces éclats dans le roman des romans des Rires noirs du monde noir.

Voir sur le site de l’éditeur : http://www.editions-sepia.com/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50501

Inventaires de nos bibliothèques postcoloniales

Cycle de conférences

Inventaires de nos bibliothèques postcoloniales

  • Mardi 3 mai 2016 de 17h à 20h – EHESS – 190-198, avenue de France 75013 Paris.

Authorship in Postcolonial contexts

  • Mardi 10 mai 2016 de 17h à 19h – Columbia University (Reid Hall) – 4, rue de Chevreuse 75006 Paris.

L’auteur en dérision: Nouveaux avatars de l’écrivain postcolonial

  • Jeudi 19 mai 2016 de 17h à 19h – EHESS (salle 7) – 190-198, avenue de France 75013 Paris.

L’espace des prix littéraires francophones

  • Mardi 23 mai 2016 de 17h à 19h – EHESS (salle 587) – 190-198, avenue de France 75013 Paris.

Lydie Moudileno, diplômée de l’Université de Berkekey, California,  est Professeur de littératures francophones et comparée à l’Université de Pennsylvania, dont elle a dirigé plusieurs années le Centre d’Etudes Africaines. Ses travaux de recherche et publications récentes portent sur les études postcoloniales dans le contexte francophone. Elle est invitée par Gisèle Sapiro.

URL de référence : https://www.ehess.fr/fr/professeur-invit%C3%A9/moudileno

Undisciplined Africanism (séminaire général du LAM)

V. Y. Mudimbe. Undisciplined Africanism

http://polaf.hypotheses.org/834

Pierre-Philippe Fraiture, professeur de littérature à l’Université de Warwick, directeur du département des French Studies et chercheur associé au LAM, présentera son livre, V.Y Mudimbe. Undisciplined Africanism (Liverpool, Liverpool University Press, 2013) au séminaire général du LAM (Bordeaux), le jeudi 12 mai, de 14h30 à 16h30, Amphithéâtre de la Maison des Suds (Esplanade des Antilles, Université Bordeaux-Montaigne)

La séance sera discutée par Alain Ricard et Maëline Le Lay.

Vous trouverez une description de l’ouvrage ici : http://liverpooluniversitypress.co.uk/products/61092

Et ici, vous pourrez lire une recension de l’ouvrage par Alain Ricard : http://polaf.hypotheses.org/834

África y escrituras periféricas. Horizontes comparativos

África y escrituras periféricas. Horizontes comparativos

Landry-Wilfrid Miampika (Ed.)

 

Image de couverture: Said Messari, 2010. Serie Weakness, Obra digital.

Verbum, Colección Biblioteca hispanoafricana, Madrid, 2015, 299 p.

ISBN :

978-84-9074-197-9

A partir d’une approche comparée, le livre propose un ensemble de textes critiques (d’universitaires d’origine diverse) sur les différentes littératures africaines (toutes expressions confondues) et leur rapport avec la périphérie, l’hispanisme, la postcolonie et les études culturelles. Le livre est suivi d’une sélection d’essais d’écrivains africains de langue espagnole, originaires de la Guinée Équatoriale.

Contributions : Mar Garcia (Univ. Autónoma de Barcelona, Espagne), Inmaculada Díaz Narbona (Univ. de Cádiz, Espagne), Joanna Boampong (Univ. Ghana), Dorothy Odartey-Wellington (Univ. Guelf, Canada), Laura López Morales (UNAM, Mexique), Cristina Rodríguez Cabral (Univ. Central de Carolina de Norte, EEUU), Miriam Catia Costa (Univ. de Evora, Portugal), Jacint Creus-Boixaderas (Univ. de Barcelona, Espagne), Irina Razafimbelo (Hispaniste, Madagascar), Guillermo Pié-Jahn (Instituto Cervantes, Espagne), Selena Nobile (Univ. del Salento, Italie), Ana Isabel Labra Cenitagoya (Univ. Alcalá, Espagne), Michael Ugarte (Univ. de Misouri-Columbia, EEUU), Joseph-Désiré Otabela (Univ. de Misouri-Columbia, EEUU), Jaime Arocha (Univ. Nacional, Colombie), Justo Bolekia (Univ. de Salamanca, Espagne), Paula García Ramírez (Univ. de Jaén, Espagne), Ineke-Phaf-Rheinberger (Univ. Humboldt, Allemagne), Donato Ndongo-Bidyogo (Ecrivain, Guinée Equatoriale), César Mba (Ecrivain, Guinée Equatoriale), José Fernando Siale Djangany (Ecrivain, Guinée Equatoriale), Recaredo Silebo Boturu (Ecrivain, Guinée Equatoriale), Mitoha Ondo’o Ayekaba (Ecrivain, Guinée Equatoriale).

On peut examiner ou commander chez :

http://www.verbumeditorial.com/es/libreria/Catalog/listing/serie-biblioteca-hispanoafricana-31058/1

Des littératures nationales à la littérature-monde en français

Des littératures nationales à la littérature-monde en français : Questionnements, positionnements, enjeux et perspectives

Workshop international à l’ Université de la Sarre, 30 mars 2016

1. Ouverture du workshop

09h00 – 9h15 Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de la Sarre) : Mot de Bienvenue

09h15-9h40 Sylvère Mbondobari (Université Omar Bongo / Université de la Sarre) : Introduction : Les lieux de la littérature.

2. Questionnements et positionnements

Président de séance : Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de la Sarre)

09h40 – 10h05 Bernard Mouralis (Université Cergy-Pontoise) : La ‘littérature-monde’ en français : réflexion sur la généalogie d’un concept et la pertinence d’une assignation territoriale à la littérature africaine francophone.

10h05 – 10h30 Pierre Halen (Université de la Lorraine) : Champ et système littéraire, autonomie et antinomie : des concepts pour l’étude des littératures francophones ?

Discussion : 10h30-10h55

Continuer la lecture de Des littératures nationales à la littérature-monde en français