Archives par mot-clé : Congrès

JCEA 2018 à Marseille : Les Afriques en débats

Rencontres des Jeunes Chercheur·e·s en Études africaines

Dates : du 9 au 12 juillet 2018

Lieu : Université d’Aix-Marseille, campus Saint Charles, Marseille, France

Thème : Les Afriques en débat

Du 9 au 12 juillet 2018, se tiendra la quatrième édition des Rencontres des Jeunes Chercheur.e.s en Études Africaines (JCEA) autour du thème « Les Afriques en débat ». L’évènement sera organisé sur le campus Saint Charles de l’université d’Aix-Marseille, en parallèle des cinquièmes Rencontres des Études Africaines en France (REAF).
Depuis leur première édition en janvier 2013, les JCEA ont vocation à réunir des jeunes chercheur.e.s et docteur.e.s travaillant sur des terrains africains ou liés, historiquement, géographiquement ou politiquement, au continent. En proposant un vaste état des lieux des travaux des jeunes chercheur.e.s, les JCEA invitent à dépasser les barrières disciplinaires qui structurent encore largement les recherches africanistes. Elles aspirent à faire dialoguer toutes les disciplines des sciences humaines, sociales et économiques, afin de décrire l’histoire complexe, ancienne et contemporaine, des Afriques. Elles entendent également constituer un lieu d’échanges et de débats rassemblant les jeunes chercheur.e.s, parfois isolé.e.s ou travaillant dans des laboratoires bien souvent non africanistes.
Les Rencontres 2018 sont marquées par une double ouverture, manifeste dans leur choix d’analyser « les Afriques ». D’une part, se tenant à Marseille, ville carrefour et porte d’entrée sur la Méditerranée, elles réaffirment la nécessité de faire dialoguer les recherches portant sur l’Afrique du Nord, en allant du Maroc à l’Égypte, et l’Afrique sub-saharienne et insulaire. Ce faisant, elles s’interrogent sur les modalités du « grand partage » historique et épistémologique qui a conduit à diviser le continent en deux aires culturelles supposées étanches. Si les Rencontres conçoivent l’Afrique dans son unité géographique, elles veulent, d’autre part, rassembler les jeunes chercheur.e.s travaillant autant sur le continent que sur les groupes et les sociétés qui, bien qu’exilés sur d’autres terres du fait de la Traite, de la diaspora ou de la migration, revendiquent une identité « africaine ».

Proposition de communication scientifique

Les propositions de communication soumettant les Afriques aux « débats » peuvent s’inscrire dans l’un des cinq axes identifiés ci-dessous. Néanmoins, toute proposition de communication dont l’objet porte sur un terrain ou sur une problématique liés au continent africain peut être également soumise. Les propositions de communication mêlant sciences sociales et sciences environnementales ou sciences de la santé sont également les bienvenues. Écrites en français ou en anglais et limitées à 500 mots, les propositions de communication devront être envoyées avant le 15 novembre 2017 sur le site : https://jcea2018.sciencesconf.org/

Proposition de contribution artistique

Parallèlement aux discussions des jeunes chercheur.e.s, les Rencontres souhaitent inviter des chercheurs et des artistes amateurs ou professionnels qui, dans leurs recherches photographiques, littéraires, documentaires, cinématographiques, musicales, théâtrales, etc., convoquant ou non les sciences humaines et sociales, proposent un regard original sur les Afriques. Les Rencontres aspirent ainsi à organiser une « entre-vue » entre recherches artistiques et recherches scientifiques. Les projets de performance, de projection, d’exposition ou de lecture, accompagnés d’un paragraphe explicatif et argumenté, devront être envoyés au comité d’organisation des Rencontres avant le 15 novembre 2017 à cojcea2018@gmail.com

Continuer la lecture de JCEA 2018 à Marseille : Les Afriques en débats

Congrès 2017 – Programme

Images et usages du peuple dans les littératures d’Afrique et de la diaspora

Affiche de Said Messari

Le congrès 2017 de l’APELA en collaboration avec le Congrès d’Études Hispano-africaines du Laboratoire de recherche « Imaginaires culturels et littéraires d’Afrique et de la Diaspora » de l’Université d’Alcalá aura lieu à l’Université de Alcalá, Alcalá de Henares, Madrid, Espagne, du mardi 12 au vendredi 15 septembre 2017.

Programme téléchargeable en pdf (version du 17/08/17) : PROGRAMA-17dejagosto2017

CFP: Afropeans conference: European cityscapes and peripheries in African (diasporic) literatures

Session call for papers: Afropeans biennial network conference, University of Tampere, Finland, 6-8 July 2017

Session 28: URBAN CULTURE – RURAL PAROCHIALISM? EUROPEAN CITYSCAPES AND PERIPHERIES IN AFRICAN (DIASPORIC) LITERATURES
Organisers: Janine Hauthal, Vrije Universiteit Brussel & Anna-Leena Toivanen, University of Eastern Finland

European cities frequently figure in African (diasporic) fiction. With their landmarks and suburbs, former colonial metropolitan centres serve as settings in narratives exploring a variety of African diasporic experiences in Europe and contribute to the project of rewriting the continent from a new perspective. While London and Paris are the most popular and most studied loci, other places on the continent have also found their way into African (diasporic) writing as Afroeuropean mobilities keep diversifying.

This session invites contributions that address the question of how different urban and non-urban European spaces have been represented in African (diasporic) fiction. We are particularly interested in papers analysing fictional texts set elsewhere in Europe than the traditional post/colonial metropolitan centres. Such less studied locations may include, for instance, provincial cities; cities in countries with no direct involvement in colonialism; rural areas; or places situated on the fringes of the continent (islands, enclaves, etc.) – in short, locations that easily come across as peripheral and non-cosmopolitan from a (post/colonial) metropolitan perspective. We also welcome papers adopting a comparative approach to African (diasporic) narratives of different European central and/or peripheral locations.

Deadline for online submissions is 24 February 2017.

Link to session description and online submission: http://www.uta.fi/yky/en/6thafroeuropeans/callforpapers.html

AAC : Congrès 2017 de l’APELA, Universidad de Alcalá

CONGRÈS INTERNATIONAL 2017 de l’APELA

en collaboration avec le Congrès d’Études Hispano-africaines du Laboratoire de recherche « Imaginaires culturels et littéraires d’Afrique et de la Diaspora » de l’Université d’Alcalá.

15965433_10211549963127335_7129679429592977669_n
Dates : du mardi 12 au vendredi 15 septembre 2017
Lieu : Universidad de Alcalá, Alcalá de Henares, Madrid, Espagne

APPEL À COMMUNICATIONS
IMAGES ET USAGES DU PEUPLE DANS LES LITTÉRATURES D’AFRIQUE ET DE LA DIASPORA

CALENDRIER
Date limite pour la soumission des propositions : 31 août 2016
Notification d’acceptation : au plus tard le 31 octobre 2016
Date limite de préinscription : 31 janvier 2017
Date limite d’inscription : 31 mars 2017
Colloque : mardi 12 – vendredi 15 septembre 2017

(voir des informations complémentaires à la fin de ce billet, et les informations pratiques sur le site de l’APELA : http://www.apela.fr/les-activites/actualites/)

Apela2017-Alcalafrancais

Apela2017-AlcalaEspañol

Le « peuple » désigne, généralement, des couches sociales démunies aux contours indéfinis, aux identités mouvantes et corvéables à merci. Mot polysémique et polyvalent, « le peuple » est aussi perçu, entre autres dénominations, comme synonyme de populace, foule, masse anonyme, bas peuple, petit peuple, gens du peuple, ceux d’en-bas, basses classes et classes laborieuses. Dans les pratiques sociales comme dans les usages linguistiques, est dit « populaire » ce qui s’exclut du modèle élevé, à l’instar du parler non conventionnel rebelle au niveau de langue courant ou soutenu. Souvent associé aux marginaux, aux déclassés, aux laissés-pour-compte, le « peuple » est un sujet récurrent de l’histoire littéraire universelle, tout comme de la création littéraire et artistique d’Afrique et de la diaspora, de la période coloniale à nos jours. Dans toutes ces littératures, le peuple apparaît irréversiblement comme groupe subalterne et « communauté imaginée ». Hanté par un permanent désir d’émancipation, le peuple affronte dans un premier temps les colonisateurs, puis les élites, les classes dirigeantes, ou encore, les notables issus de la situation postcoloniale.

Continuer la lecture de AAC : Congrès 2017 de l’APELA, Universidad de Alcalá

ALA Conference 2015: African features and beyond, visions in transition

From June 3rd – June 6th, 2015, the 41st Annual Conference of the African Literature Association (ALA) will take place at Bayreuth University/Germany. Scholars from all around the globe are invited to discuss latest developments in studies on African and African-diasporic literature and media, framed by the overarching topic “African Futures and Beyond. Visions in Transition”.

  • VIP: Wole Soyinka
  • Keynote speakers: Teju Cole, Bernardine Evaristo, Noah Sow, Françoise Vergès, Binyavanga Wainaina
  • Caucus speakers: Fahamisha P. Brown, Papa Samba Diop, Anne Adams, Zézé Gamboa

Website: http://www.ala2015.com/#/home/