Archives par mot-clé : Lusophonie

Afrique-Brésil : histoires connectées, nouveaux dialogues. Journée d’étude de l’APELA

Afrique-Brésil : histoires connectées, nouveaux dialogues. Littérature, cinéma, musique, histoire

7 octobre 2016 | 8h30 à 17h45

Salle J636 (au 3ème étage), entrée par le 54, rue Saint-Jacques

Université de Paris Sorbonne
UFR d’études Ibériques et Latino-américaines/CRIMIC AE 2561/APELA

En fin de journée, l’APELA rendra hommage à Alain Ricard.

Consulter le programme de la journée :

Continuer la lecture de Afrique-Brésil : histoires connectées, nouveaux dialogues. Journée d’étude de l’APELA

Africa nova : rencontres littéraires à Toulouse

Le dernier week-end de juin, à Toulouse métropole et en région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, le Marathon des mots met à l’honneur depuis 2005 des écrivains et des artistes du monde entier pour l’un des plus grands festivals internationaux de littérature de France et d’Europe. Le Marathon des mots conçoit chaque année, avec le concours des librairies indépendantes de la région, deux grands cycles thématiques : l’un consacré à un pays ou à un territoire littéraire, l’autre dédié aux écritures de l’intime, intitulé « Un monde en soi ». Ces deux thèmes invitent les spectateurs à cheminer à la rencontre des grands auteurs et textes de littérature française et étrangère.

En 2016, le territoire littéraire, c’est Africa nova, avec la présence et des lectures de nombreux auteurs contemporains d’Afrique francophone, anglophone, lusophone… Un cycle est également consacré à la condition noire. Le programme est consultable sous ce lien : http://www.lemarathondesmots.com/files/marathondesmots/grilles-horaires/MDM2016-GRILLE-HORAIRE.pdf.

AAC : Afrique-Brésil : histoires connectées, nouveaux dialogues

Journée d’études de l’APELA 2016

Afrique-Brésil : haffiche JE Afrique-Brésil 12(3)istoires connectées, nouveaux dialogues. Littérature, cinéma, musique, histoire    Université de Paris Sorbonne – UFR d’études Ibériques et Latino-américaines / CRIMIC EA 2561 / APELA

vendredi 7 octobre 2016

Appel à communications

Axes proposés pour les communications :

  1. Identités, résistances, émancipation : de quelle manière l’Afrique et le Brésil fonctionnent-ils comme des horizons de pensée pour les œuvres artistiques africaines et brésiliennes concernant les questions de genre, classe, race ?
  2. Espaces et cultures, entrelacements et conflits : de quelle manière la littérature, la musique, le cinéma proposent-ils des représentations de l’espace, des villes et/ou de la campagne, et des cultures brésiliennes et africaines entre les deux côtés de l’Atlantique ?
  3. Mass media, web et réception : quels sont enjeux dans les pays africains en ce qui concerne la réception des « novelas » (feuilletons) brésiliennes ; la télévision et les relations triangulaires entre les pays d’Afrique, l’Europe, le Brésil ; les réseaux sociaux et ces mêmes circulations.
  4. Circulations transatlantiques de la littérature et du cinéma : représentations mutuelles, utopies et dystopies, correspondance entre artistes, voyages, carnets de notes ou documentaires, circulation de revues, etc.
  5. Mémoires et empire colonial : de quelle manière la littérature, le cinéma et la musique traduisent-ils les relations entre l’Afrique et le Brésil à partir de la persistance de la question coloniale dans les sociétés contemporaines respectives ?

Organisateur(s) : CRIMIC AE 2561/APELA

Comité scientifique : BASTO, Maria-Benedita, CARVALHO, Noel, DA SILVA, Alberto, DE MELLO e SOUSA, Laura, GARNIER, Xavier, JURADO, David, KIA HENDA, Kiluanji, MACEDO, Tânia, MATTA, Inocência.

Calendrier :

  • date limite pour la soumission des propositions : 30 mai 2016
  • Confirmation des propositions acceptées : 18 juin 2016
  • Les propositions de communication, indiquant l’axe choisi, sont à envoyer à : afriquebresil@gmail.com en précisant : Nom, prénom, affiliation institutionnelle, adresse électronique, titre de la communication, résumé de 300 mots et une biobibliographie synthétique.
  • Langues : français, anglais, portugais (avec Power Point en français)

 Invitations confirmées :

  • Jean-Marc MOURA, Université Paris Lumières
  • Noel CARVALHO, Université UNICAMP, São Paulo-Campinas, Brésil

Lire l’argumentaire ci-après ou le télécharger en pdf : JE Afrique-Brésil 2016 APELA Paris Sorbonne CRIMIC

Argumentaire

Cette journée d’études s’insère dans le champ de recherche très actuel qui essaie de saisir les différentes manifestations culturelles à travers lesquelles sont à l’œuvre les relations historiques tissées entre l’Afrique[1] et le continent latino-américain et plus précisément le Brésil. En ce sens, elle est aussi concernée par des approches transnationales comme angle d’analyse des dynamiques du monde contemporain. Et dans ce cas précis, par les formes de relation Sud-Sud qui sont au cœur même de notre problématique.

Les relations entre l’Afrique et le Brésil attirent un intérêt grandissant[2] et ceci dans des domaines très divers comme ceux de la géopolitique, de la diplomatie, de l’économie, des sciences sociales et humaines, des manifestations artistiques[3]. La littérature, le cinéma, la musique, la danse, traduisent la circulation des femmes et des hommes, des idées et des biens entre les deux côtés de l’océan Atlantique. Le fait d’avoir été une ancienne colonie portugaise a mis le Brésil dans une relation très étroite avec les ex-colonies portugaises africaines, l’Angola, surtout, mais aussi le Cap-Vert, le Mozambique, la Guinée-Bissau, Sao Tome et Principe. Mais trois siècles de traite négrière ont soudé l’histoire du Brésil à beaucoup d’autres territoires – le Nigeria, le Congo, le Benin, le Ghana, entre autres -, imprégnant le Brésil de forts traits culturels et sociologiques qui se traduisent aujourd’hui par une importante culture afro-brésilienne. De la Capoeira au Candomblé, du Carnaval à la Samba (de roda), en passant par les Quilombos, de la littérature au cinéma, en passant par le modernisme brésilien, cette culture façonne l’identité brésilienne et ses mémoires, son présent et son avenir.

Continuer la lecture de AAC : Afrique-Brésil : histoires connectées, nouveaux dialogues

La vraie vie de Domingos Xavier/A vida verdadeira de Domingos Xavier

Conférence de Daniel-Henri Pageaux sur le roman de Luandino Vieira La vraie vie de Domingos Xavier/A vida verdadeira de Domingos Xavier

Daniel-Henri Pageaux, Professeur émérite de l’Université Sorbonne Nouvelle, donnera une conférence sur la relation entre littérature et construction de la nation angolaise à partir de la lecture du roman d’un des plus grands auteurs angolais, Luandino Vieira, A vida verdadeira de Domingos Xavier (1961)/La vraie vie de Domingos Xavier. C’est à partir de ce texte, traduit en français pour Présence Africaine par Mário Pinto de Andrade que sa compagne, la cinéaste Sarah Maldoror, a réalisé l’excellent film Sambizanga (1972).
La conférence aura lieu à la Fondation Calouste Gulbenkian, lundi prochain, le 7 mars 2016, à 18h.
(adresse: 39, Bd de La Tour Maubourg, metro ligne 8, La Tour Maubourg, ligne 13, Invalides et RER C, Invalides)

Hybridations et tensions narratives au Maghreb et en Afrique subsaharienne

Le château vu d’en haut © photo : Archives Pontigny-Cerisy

 Centre Culturel International de Cerisy

Colloque international

du 22 au 29 juillet 2015

Direction : Anne BEGENAT-NEUSCHÄFER, Tania CELESTINO de MACÊDO, Daniel DELAS, Khalid ZEKRI

Le processus d’hybridation culturelle qui caractérise de plus en plus les sociétés du Maghreb et d’Afrique subsaharienne implique l’articulation des différentes composantes identitaires, culturelles et esthétiques qui les constituent. Cela suppose également que les tensions qui résultent de cette articulation donnent lieu à une négociation qui aboutirait à la reformulation du vivre-ensemble. C’est pour cela que l’hybridité n’est pas à confondre avec un quelconque mélange ou patchwork de composantes culturelles « condamnées » à cohabiter.

Les littératures du Maghreb et d’Afrique subsaharienne constituent un espace symbolique où se déploie, avec toutes les tensions que cela suppose, le processus d’hybridation et de traduction culturelle. Ce qui se constate dans les littératures d’Afrique, dans toutes ses expressions linguistiques, c’est un travail de disponibilité que l’écrivain opère à l’intérieur de son univers fictionnel en explorant de nouvelles possibilités d’existence qu’il exprime à travers des tensions narratives dont les formes diffèrent d’un contexte à un autre. Le présent colloque envisage d’explorer les liens et les clivages des champs littéraires africains de langue française et portugaise afin de mieux saisir les potentialités de cette parole littéraire.

Flyer du colloque avec bulletin d’inscription : FlyerLitteraturesafrique2015

PROGRAMME à consulter en cliquant sur Lire la suite

(Et pour consulter les résumés des communications, télécharger le programme en pdf et s’informer des mises à jour, consulter la page http://www.ccic-cerisy.asso.fr/litteraturesafrique15.html)

Continuer la lecture de Hybridations et tensions narratives au Maghreb et en Afrique subsaharienne

ELA 37 : Littératures de l’Angola, du Mozambique et du Cap-Vert

couv_15080 Littératures de l’Angola, du Mozambique et du Cap Vert
Textes réunis par Maria Benedita BASTO

Consacré aux principales littératures africaines lusophones, ce dossier cherche à pallier le relatif manque de travaux disponibles à leur sujet en langue française. Il réunit des contributions venant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Nord et d’Amérique latine. Ces études concernent tantôt l’histoire de la littérature, tantôt des problématiques contemporaines ou encore des analyses monographiques. Elles partagent une forte dimension épistémique, mettant en perspective des dynamiques transnationales aussi bien que locales.

Dossier : Littératures de l’Angola, du Mozambique et du Cap-vert

  1. Maria Benedita Basto Introduction
  2. Laura Padilha,
    Littérature angolaise, jeux cartographiques et désobéissance épistémique
  3. Philip Rothwell,
    Nouvelles trajectoires de la littérature angolaise : l’Amérique au crible de l’épistémologie du Sud dans O Terrorista de Berkeley, Califórnia de Pepetela
  4. Inocência Mata,
    À contre-flux du nationalisme littéraire : inspiration et inversion du regard dans la littérature angolaise
  5. Maria Benedita Basto,
    Une main peut en cacher une autre : décolonisation des savoirs, histoire et épistémologie au cœur des écritures littéraires mozambicaines
  6. Francesco Noa,
    L’océan Indien et les routes de la transnationalité dans la poésie mozambicaine
  7. Agnès Levecôt,
    Frontière et altérité dans Le Dernier Vol du flamant de Mia Couto
  8. Catherine Dumas,
    La poésie du Cap-Vert, sons et thèmes
  9. Simone Caputo-Gomes,
    Faire la différence : écritures littéraires des femmes au Cap-Vert

Varias

  1. Yves Chemla,
    Obsidionalité de l’histoire dans l’écriture de La Pacotille, de Gérard Étienne
  2. Michael Meewis,
    Brefs accès de bonheur. Un film amateur montrant Graham Greene au Congo Belge en mars 1959

 A propos de l’Histoire de la littérature arabe moderne

  1. Contribution de Xavier Luffin
  2. Contribution de Carole Boidin
  3. entretien de Nathalie Carré avec Heidi Toelle et Boutros Hallaq

Continuer la lecture de ELA 37 : Littératures de l’Angola, du Mozambique et du Cap-Vert

Escritor Filipe Correia de Sá lança livro “Tala Mungongo”

 O escritor angolano Filipe Correia de Sá lança no dia 24 deste mês no Centro Cultural Português, em Luanda, a obra literária “Tala Mungongo”.

Uma nota de imprensa do Centro Cultural Português, chegada hoje (quarta-feira) à Angop, indica que o livro baseia-se numa lenda passada na cordilheira do Tala Mungongo, na província de Malanje, em que se fala “de acontecimentos perdidos e roubados por ventos devastadores de um reino em decadência”.

O documento acrescenta que o livro tem três personagens, nomeadamente o Estamos Juntos, Ninguém e o Cara Podre, que aprendem a viajar no vento para tentar salvar o grande quimbo.

Leia mais.