Hommage à Lilyan Kesteloot

L’Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer de Belgique (ARSOM) organise, à l’initiative du Professeur Kathleen Gyssels de l’Universiteit Antwerpen, membre de la Classe des Sciences humaines de l’ARSOM, une journée virtuelle en hommage au Professeur Lilyan Kesteloot le vendredi 25 juin 2021.

Lilyan Kesteloot (1931-2018) était une figure marquante de l’histoire de la littérature africaine et franco-caribéenne. Elle a eu un impact et une influence remarquables sur des générations de professeurs, d’universitaires, de lecteurs et d’artistes de la diaspora africaine à travers le monde. Une description succincte de la vie et de l’œuvre de Lilyan Kesteloot se trouve en annexe.

affiche-KESTELOOT_21-04-01-A3

Programme

Plus d’informations disponibles sur
http://www.kaowarsom.be/fr/conferences
Inscription à confirmer avant le 21 juin 2021 via le lien suivant :
www.hommage-kesteloot.org

De la part de : Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer, Belgique.

A signaler également, la parution

de Lilyan Kesteloot, femme au coeur de la négritude, d’Ari Gounongbé.

LK_couverture_finale_2

Page sur le site de l’éditeur

Site de l’auteur

Conditions d’émergence des auteurs dramatiques à Ouagadougou

Le prochain séminaire du groupe ASOHLIS (Approches Sociales et Historiques des Littératures des Suds) aura lieu le vendredi 7 mai de 14h à 16h30.

Nous y écouterons Aurore Desgranges, doctorante à l’Université de Lyon 2 en cotutelle avec l’Université Ouaga 1 Pr. Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou, dont la communication en avril a dû être différée, et échangerons avec elle autour du thème suivant :

« Les conditions d’émergence des auteurs dramatiques à Ouagadougou ».

Le séminaire a lieu sur ZOOM.

Pour y participer, veuillez contacter Pascale Goetschel : pascale.goetschel@univ-paris1.fr

Au plaisir de vous retrouver ou vous rencontrer !

ERC PhD Scholarship: African Literature across Languages and Genres

Deadline: The closing date for applications is 21 June 2021 (23:59), with interviews to be conducted online on 6 July 2021. The candidate will be expected to start their doctoral programme in October 2021. The scholarship application materials and references should be sent to pglanguages@warwick.ac.uk  with ‘ERC PhD Scholarship: African Literature across Languages and Genres’ in the subject heading.  

The School of Modern Languages and Cultures (‘Translation and Transcultural Studies’) at Warwick University invites applications for doctoral study commencing in October 2021. An ERC-funded scholarship will be available on a competitive basis for an exceptional candidate meeting our requirements. The successful candidate will join a team of researchers working on the ERC project Philosophy and Genre (PhiGe): Creating a Textual Basis for African Philosophy (led by Professor Alena Rettová, University of Bayreuth) and will be supervised by Professor Rettová and Professor Pierre-Philippe Fraiture (University of Warwick): Team (uni-bayreuth.de). PhiGe interrogates the role of textual genre in the expression of philosophical meanings. It consists of eight Research Streams, covering a variety of genres in eight languages from several regions in Africa. Although other proposals will be considered, the successful candidate will ideally work on Wolof literature within Research Stream 4 of the project, which delivers a comparative study of African literatures across languages.  In addition to working on their doctoral thesis, the candidate will be expected to make contributions to the collaborative activities of the team, give conference presentations, and help to organize team activities in Senegal and Gambia.  

The successful candidate will be expected to reflect on the dissemination of modern and contemporary West African thought through a variety of genres and languages. They will adopt a transcultural approach, ideally explore Wolof literature in its different generic manifestations (theatre, poetry, or novel) and examine the transnational and translational factors that have contributed to its expansion in West Africa throughout history.

Continuer la lecture de ERC PhD Scholarship: African Literature across Languages and Genres

AAC: Anthologies mondiales et littératures africaines

Appel à contributions pour un ouvrage collectif

Anthologies de littérature mondiale en français et littératures africaines

Les propositions en français de 400 mots maximum, accompagnées d’une brève notice biobibliographique (150 mots maximum), sont à envoyer à ngadimaissa [at] outlook.com avant le 30 mai 2021. Notification de l’acceptation : 15 juillet 2021. Les articles définitifs (d’une longueur de 6000 mots maximum) seront à remettre avant le 10 décembre 2021.
Les articles seront soumis à une évaluation en double aveugle.

Consulter l’appel à contributions (pdf) : AAC-Anthologies de littérature mondiale en francais

Simone et André Schwarz-Bart: nouvelles approches de l’oeuvre

Parution du numéro 16 de la revue en ligne Continents manuscrits

consacré à Simone et André Schwarz-Bart, numéro coordonné par Jean-Pierre Orban. 

L’équipe de rédaction de la revue a choisi d’ouvrir le numéro sur un hommage à Daniel Delas, Daniel Delas, passage(s), avec ses mots.

Daniel Delas a co-créé la revue Continents manuscrits et l’équipe Manuscrits francophones à l’Institut des textes et manuscrits modernes. Il nous a quittés dimanche soir. La rédaction a tenu à rappeler sa présence éclairée et amicale à ses côtés en proposant une sélection d’extraits de ses textes.

Consulter le sommaire et lire le numéro

Daniel a cessé d’observer la nuit…

Un message de la présidente de l’APELA

Chers amis de l’APELA,
 
C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès, dimanche soir, de Daniel Delas, notre compagnon de route depuis de longues années. Au sein de l’APELA, de l’équipe de rédaction d’Etudes Littéraires Africaines, du groupe Manuscrit francophone de l’ITEM et plus largement de toute la communauté des spécialistes des littératures d’Afrique et des Antilles, personne n’oubliera ce chercheur passionné, infatigable, qui n’aura pas cessé, jusqu’à ses derniers jours de travailler, de lire, d’écrire, mais qui n’oubliait jamais d’être aussi un copain joyeux et bon vivant,  travaillant sérieusement sans pour autant se prendre trop au sérieux.
 
Florence Paravy

Association pour l'étude des littératures africaines (APELA)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search