Archives de catégorie : Billets

Le Sud du Nord. Séminaire Général de Francophonie 2015

Le Centre International d’Etudes Francophones (CIEF), sous l’égide du Centre d’Etudes de la Langue et des Littératures françaises (CELLF), de l’Université Paris-Sorbonne, organise en partenariat avec l’Université Paris Est Créteil, l’Université Paris 13 et l’Université de Strasbourg le Séminaire Général de Francophonie de la Sorbonne, « Littératures francophones et savoirs ».

Samedi 7 février 2015 : Bernard MOURALIS

 Le Sud du Nord. Littérature française, littérature francophone

Modératrice : Fernanda MACHADO Continuer la lecture de Le Sud du Nord. Séminaire Général de Francophonie 2015

Nos et leurs Afriques

J. D. De Almeida, A. P. Coutinho Mendes & M. de F. Outeirinho (dir.), Nos et leurs Afriques. Constructions littéraires des identités africaines cinquante ans après la décolonisation Nos et leurs Afriques. Constructions littéraires des identités africaines cinquante ans après la décolonisation

 Sous la direction de José Domingues De ALMEIDAAna Paula COUTINHO  MENDESMaria de Fatima OUTEIRINHO

Berne : Peter Lang, coll. “Documents pour l’Histoire des Francophonies : Afriques”, 2015.

EAN 9782875742186.

Présentation de l’éditeur :

Tour d’horizon pluriel des questionnements identitaires à l’œuvre ou sous-jacents dans les littératures africaines francophones ou lusophones – et, à un moindre égard, anglophones –, les contributions de ce volume explorent des problématiques transversales à ces champs littéraires. Elles analysent notamment la complexité des images que les littératures européennes (tout particulièrement celles des anciennes puissances coloniales) se font ou entretiennent de l’Autre africain ; et vice versa, celles que les littératures africaines projettent ou véhiculent de l’Europe et des Européens – spécialement des anciennes puissances coloniales.

Url de référence :
http://www.aml-cfwb.be
Adresse : Bd de l’Empereur 4, 3e étage1000 Bruxelles

Toute d’étincelles vêtue

Toute d’étincelles vêtue
de Tanella Boni

Collection : Pyromanie
Genre : poésie
Prix : 10 euros Format : 13 × 20 cm
Reliure : broché Nombre de pages : 106
EAN : 9782364130487

La poésie de Tanella Boni est un ruisseau sauvage parallèle au canal de la vie. Sautant de-ci de-là, de la politique aux armes, de la parole aux larmes, ses scènes et histoires sont construites comme des récits, proposant un contraste permanent entre le plaisir des mots et la réalité du monde. Ses mots-frontière montrent le poids du monde, racontent l’humain et font craindre l’homme.

L’Auteur
Tanella Boni, poète et romancière, professeure des universités et chercheure, est née à Abidjan en Côte d’Ivoire.
Elle a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages (poésie, romans, essais, jeunesse) et a obtenu le prix Kourouma en 2005, le prix Continental (dans la catégorie meilleure auteure féminine) et le prix international de poésie Antonio-Viccaro en 2009.
Elle a publié chez Vents d’ailleurs « Ici, il n’y a pas le feu », in Dernières nouvelles de la Françafrique (2003) et « Le petit chien de Madame L’OEil » dans Dernières nouvelles du colonialisme (2006) ainsi que le recueil de poèmes L’Avenir a rendez-vous avec l’aube (2012).
« Je ne sais comment je suis entrée en poésie, sans doute par la porte du silence qu’il m’arrive de garder pendant des heures. Pendant ce temps, des images me viennent à l’esprit comme des fulgurances, je ne trouve pas les mots pour le dire. J’ignore si le mot juste existe, peut-être est-il toujours à la limite de l’indicible. »

Lire un extrait sur le site de l’éditeur : http://www.ventsdailleurs.fr/index.php/catalogue/item/toute-d-etincelles-vetue.

“Ecrits hors-champ”, Journal des Africanistes

Dans ce dossier du Journal des Africanistes consacré aux écrits « hors-champ », Aïssatou Mbodj-Pouye  et Mélanie Bourlet ont réuni des textes qui, comme le suggère la métaphore photographique, ne s’inscrivent pas dans l’espace visible et bien balisé de quelque champ que ce soit, celui des écrits littéraires notamment. Loin de postuler pour autant une différence fondamentale qui tendrait à minorer les textes non-littéraires (ceux qualifiés d’« ordinaires » ou de « grassroot literacy»), les textes ici réunis soulignent au contraire cette porosité des frontières entre les deux champs. Interrogeant le partage de ces écrits entre le domaine de l’alphabétisation et celui des écrits littéraires, ils montrent qu’il est plus pertinent, pour les terrains africains tout du moins, « d’envisager la gamme de pratiques d’écriture qui dessinent un continuum entre ces deux pôles » (p. 8). Continuer la lecture de “Ecrits hors-champ”, Journal des Africanistes

Congrès de l’African Literature Association à Bayreuth en juin 2015

L’association ALA – African Literature Association – tiendra son congrès annuel à l’Université de Bayreuth  du 3 au 6 juin 2015 sur le thème “African Futures and Beyond. Visions in Transition”.

L’appel à communications, l’appel à panels et les informations pratiques sont consultables sur le site du congrès : http://www.ala2015.com/#/home/ Continuer la lecture de Congrès de l’African Literature Association à Bayreuth en juin 2015

Tram 83 de Fiston Mwanza Mujila

Tram 83

Après avoir publié de la poésie, du théâtre et des nouvelles (voir infra), Fiston Mwanza Mujila signe là un premier roman époustouflant, en lice pour le Prix du Monde.

http://www.lemonde.fr/livres/article/2014/08/21/rentree-litteraire-les-9-romans-en-lice-pour-le-prix-du-monde_4474196_3260.html#xtor=AL-32280270

Présentation de l’éditeur (Métailié) :

Tous les soirs au Tram 83 on voit débouler les étudiants en grève et les creuseurs en mal de sexe, les canetons aguicheurs, les touristes de première classe et les aides-serveuses, les biscottes et les demoiselles d’Avignon, la diva des chemins de fer et Mortel Combat, bref, toute la Ville-Pays prête à en découdre sur des musiques inouïes, réunie là dans l’espoir de voir le monde comme il va et comme il pourrait dégénérer. Lucien, tout juste débarqué de l’Arrière-Pays pour échapper aux diverses polices politiques, s’accroche à son stylo au milieu du tumulte et se retrouve sans s’en rendre compte coincé dans une mine de diamants, en garde à vue, ou dans le lit d’une fille aux seins-grosses-tomates. Il émeut ces dames ! Pendant ce temps, Requiem, magouilleur en diable, ex-pote du susnommé, et Malingeau, éditeur et amateur de chair fraîche, se disputent allègrement les foules. Car dans la Ville-Pays, n’en déplaise au ridicule Général dissident, il n’y a qu’une chose qui compte : régner sur le Tram 83 et s’attirer les bonnes grâces de ce peuple turbulent et menteur, toujours au bord de l’émeute. Premier roman éminemment poétique et nerveux, Tram 83 est une incroyable plongée dans la langue et l’énergie d’un pays réinventé, un raz-de-marée halluciné et drôle où dans chaque phrase cogne une féroce envie de vivre. Bienvenue ailleurs.

A lire, cet entretien avec Valérie Marin La Meslée pour Le Point Afrique :

http://www.lepoint.fr/afrique/culture/fiston-mwanza-mujila-je-ne-nierai-pas-la-difficulte-de-vivre-comme-ecrivain-dans-tous-les-pays-ou-la-bouffe-releve-encore-du-miracle-21-08-2014-1855574_2032.php

Autres textes de Fiston Mwanza Mujila

“Les Funérailles d’Ignace d’Antrian” (nouvelle), Centre-Wallonie Bruxelles de Kinshasa et les Archives et Musée de la Littérature à Bruxelles (Concours d’Entre les bras du Fleuve Congo), 2002.

“Un corps vide” (nouvelle), Chroniques du Katanga, dir. Dominique Ranaivoson, Saint-Maur-des-Fossés, Editions Sépia/La Halle de L’Etoile Lubumbashi, 2007.

Poèmes et rêvasseries de Poèmes de l’aube contractée, reconvertie et perpétrée dans l’arène des sépultures maudites… (initialement Prière aux dieux), Barcelone (Espagne), Linkgua Ediciones, 2009.

Nach dem Sturm, Graz (Autriche), Leykam Verlag, 2010 (poésie).

Craquelures, Maison de la poésie d’Amay (Belgique), L’Arbre à paroles, coll. “Poésie ouverte sur le monde”, 2011 (poésie).

Der Fluss im Bauch/ Le Fleuve dans le ventre,  Ottensheim (Autriche), Edition Thanhäuser, 2013 (poésie).

Congo Eza, photographes de RDC, ouvrage collectif (25 photographes, 4 écrivains), Bruxelles, Africalia Editions / Roularta Books, 2008.

Textes inédits

La Nuit (nouvelle)
Dehors (nouvelle)
Et les moustiques sont des fruits à pépins… (théâtre). Lecture au Festival d’Avignon le 13 juillet 2013.
Te voir dresser sur tes deux pattes ne fait que mettre de l’huile au feu… (théâtre). Lecture à la Journée de Lyon des auteurs de théâtre, le 26 novembre 2009.

Moziki littéraire
En septembre 2011, Marie-Louise Bibish Mumbu, Fiston Nasser et Papy Mbwiti se sont donné un rendez-vous, pour écrire au même moment, quelque soit le lieu où ils se trouvent, sur un même thème. Le premier thème, en septembre 2011, était La Peur.
Leurs textes ont été publiés dans la revue Africultures : « Moziki littéraire : un pont relie Limoges, Graz, Montréal ».

La littérature africaine francophone. Mesures d’une présence au monde

La littérature africaine francophone. Mesures d’une présence au monde

Editions Universitaires de Dijon
Sous la direction de : Abdoulaye Imorou
ISSN : 1630-0858
ISBN : 978-2-36441-093-0
Collection : Ecritures
Parution : 2014
Format : 15 x 23 cm
Pages : 277 p.
Prix : 20 €

Depuis quelques années, la littérature africaine francophone se lance résolument à la conquête du monde, bien décidée à sortir des marges et à devenir une référence dans la République mondiale des Lettres. Se réclamant de la littérature-monde, elle dispute ainsi à Paris son statut de capitale littéraire.
Cette volonté de marquer sa présence au monde se traduit par l’adoption de logiques transcontinentales. Car pour la plupart des écrivains francophones, leurs œuvres ne doivent pas se restreindre aux seuls Africains, mais susciter un écho en chacun. C’est ainsi que certains situent leurs intrigues ailleurs qu’en Afrique ou dans le milieu de la diaspora.
Ce collectif sur la littérature francophone permet de prendre la mesure de ces initiatives, des stratégies sur lesquelles elles s’appuient et des modalités selon lesquelles elles se réalisent.

URL de référence : http://eud.u-bourgogne.fr/404-la-litterature-africaine-francophone-9782364410930.html.

Sommaire et bon de commande.