Congrès 2019 – SITE ET PROGRAMME

Archives matérielles, traces mémorielles & littératures des Afriques

Congrès 2019 de l’APELA

Aix-en-Provence, Faculté ALLSH d’Aix-Marseille Université, 25-27 septembre 2019

Document des Archives nationales d’outre-mer (Karim, Ousmane Socé)

D’emblée, par sa matérialité et sa dimension multiforme et hybride, l’archive interroge les cloisonnements disciplinaires. Récits, cartes, photographies, correspondances privées, de toute évidence, l’archive nous force à un décloisonnement des savoirs et à une pratique de “l’indiscipline”. À la lisière de l’histoire, de l’anthropologie, de la littérature ou encore de l’histoire des arts, l’archive est un matériau total qui appelle à l’ouverture disciplinaire que ce colloque entend pratiquer.

Le site du colloque est désormais ouvert : inscriptions à tarifs préférentiels jusqu’au 12 août, puis à taux normal jusqu’au 12 septembre.

Les congrès de l’APELA sont accessibles aux membres de l’association. L’adhésion annuelle donne droit à deux numéros de la revue. Renseignements pour adhérer à l’APELA : http://www.apela.fr/apela/devenir-membre/

Programme provisoire

A consulter également sur https://apela2019.sciencesconf.org/resource/page/id/5

Mercredi 25 septembre 2019

Matinée

9h-9h30 : accueil des participants et Ouverture du colloque
9h30-11h15 : Panel 1 « Janheinz Jahn, Dambudzo Marechera – Perspectives de la recherche dans les archives de la HU-Berlin »

  • Ibou DIOP (IAAW, HU-Berlin) : « Les archives de Jahnheinz Jahn comme lieu de conservation et de réinvention de la littérature africaine et de la diaspora. Le cas de Senghor »
  • Susanne GEHRMANN (IAAW, HU-Berlin) : « L’échange épistolaire entre Janheinz Jahn et Abiola Irele – une amitié intellectuelle (1959-1972) et ses leçons décoloniales »
  • Flora VEIT-WILD (IAAW, HU-Berlin) : « Traces matérielles et mémorielles dans les archives de Dambudzo Marechera »
  • Pierre LEROUX (U. Sorbonne nouvelle) : « De l’image au texte, l’édition numérique des œuvres de Dambudzo Marechera »

11h30-13h :

  • Session 1 « Figures mémorielles »
  • Claudia GRONEMANN (U. Mannheim) : « Saint Augustin comme figure mémorielle et littéraire au Maghreb »
  • Dominique RANAIVOSON (U. Lorraine) : « Quand la littérature remplace l’histoire et reconstruit la mémoire : Ranavalona Ière, la toute-puissante reine de Madagascar vue par les écrivains »
  • Emmanuel NDOUR (Wits U. Johannesburg) : « La Sonate à Bridgetower d’Emmanuel Dongala : quand l’archive devient “prothèse de l’histoireˮ »
  • Session 2 « Traces et archives dans le roman »
  • Alice CHAUDEMANCHE (U. Sorbonne nouvelle) : « La langue du roman, archive d’une création linguistique et littéraire : Aawo bi de Mame Younousse Dieng, entre promotion du standard wolof écrit et mémoire du parler du Cayor »
  • Sylvère MBONDOBARI (U. Omar Bongo Libreville) : « Une affaire de crâne : guerre d’indépendance, écriture de l’histoire et construction identitaire »
  • Julia GALMICHE (U. Toronto) : « Entre archive romanesque et romanesque de l’archive : l’objet-livre chez Alain Mabanckou et Patrick Chamoiseau »
  • Solange NAMESSI (U. Strasbourg) : « Poétiques de la revenance et redéfinition d’une mémoire postcoloniale chez Tierno Monénembo, Kossi Efoui et Abdourahman Waberi »

Après-midi

14h-16h : Panel 2 Programme ARCHIVA « Manuscrits de Bernard Zadi Zaourou » 

  • Marie-Clémence ADOM, UFHB, Abidjan
  • Assi Véronique DIANÉ, UFHB, Abidjan
  • Dominique TRAORÉ, UFHB, Abidjan : « Archives de la production dramatique de Bernard Zadi Zaourou: bilan provisoire et perspectives »

16h15-17h30 :

  • Session 3 « Violences héritées 1 »
  • Françoise UGOCHUKWU (Open University) : « Le Biafra en littérature, du charnier des archives orales au suintement d’une littérature de témoignage »
  • Dorothée BOULANGER (King’s College) : « Archives et contrefaçons littéraires en Angola : Estação das Chuvas et Teoria Geral do Esquecimento de José Eduardo Agualusa »
  • Panel 3 Programme ARCHIVA « Chercheurs et artistes : gestes d’archives »
  • Aurore DESGRANGES (U. Lyon 2 & U. Ki-Zerbo, Ouagadougou) : « Collecte de textes dramatiques à Ouagadougou : “ remède ˮ à une invisibilité littéraire ? »
  • Rym KHENE (U. Sorbonne nouvelle) : « Images algériennes: une pratique d’archive pour dire les années 1990 »

Soirée

18h (aux Archives nationales d’outre-mer) :

Entretien poétique avec HAWAD et CONFÉRENCE INAUGURALE de Tierno MONÉNEMBO (titre à venir)

VERNISSAGE de l’EXPOSITION De la bibliothèque coloniale aux premières littératures africaines,
avec cocktail de bienvenue

Soirée libre

Jeudi 26 septembre 2019

Matinée

9h-11h : Panel 4 MEMOIRS « La postmémoire des “Autresˮ d’Europe »

  • Margarida CALAFATE RIBEIRO (U. Coimbra)
  • António PINTO RIBEIRO (U. Coimbra)
  • Fernanda VILAR (U. Coimbra)
  • Fátima RODRIGUES (U. Coimbra)
  • Felipe CAMMAERT (U. Coimbra)
  • Hélia SANTOS (U. Coimbra)
  • Mónica SILVA (U. Coimbra)

11h30-13h :

  • Session 4 « Micro-histoires et migrations »
  • Stéphane CERMAKIAN (AMU) : « Traces littéraires d’une diaspora arménienne à Djibouti et en Ethiopie : le poète Roupen Vorpérian et l’exil africain (1904-1920) »
  • Aïssatou MBODJ-POUYE (EHESS) : « Penser l’émigration et le retour. Récit biographique et histoire villageoise dans les écrits d’un ancien migrant de la région de Kayes »
  • Fabio VITI (AMU) : « La vie minuscule d’Akafou Blalè, entre archives et récits »
  • Session 5 « L’écriture et les traces »
  • Ioana DANAILA (U. Grenoble Alpes) : « L’écriture comme archivage et mesure du temps dans le roman Measuring Time de Helon Habila »
  • Bernard DE MEYER (U. of KwaZulu Natal) : « Le romancier et les traces : cas de Gaston-Paul Effa dans Le miraculé de Saint-Pierre»
  • Laura GAUTHIER BLASI (Universidad Europea Madrid) : « Pour une exploration de soi et du lieu. Traces, H-histoire-s et/ou poésie dans le roman haïtien contemporain »
  • Christine LE QUELLEC COTTIER (U. Lausanne) : « Le Terroriste noir de T. Monénembo : traces mémorielles et réinvention du discours »

Après-midi

14h-16h :

  • Session 6 « Archives théâtrales »
  • Corinne FLICKER (AMU) : « Archives théâtrales en français de l’île Maurice »
  • Céline GAHUNGU (Sorbonne Université) : « Archives d’une production culturelle franco-africaine : le Concours théâtral interafricain (1967-1992) »
  • Nicolas TREIBER (AMU) : « De Chaîne au Kaloum Tam-Tam, la polyvalence des traces chez Saïdou Bokoum »
  • Panel 5 « Madagascar »
  • Mélanie RAKOTOSON-RAKOTOBE RAZARINIVO (U. d’Antananarivo) : « La littérature, urne de l’Histoire et de la Tradition »
  • Henriette RAMANAMBELINA (U. d’Antananarivo) : « Vakivakim-Piainana de Iharilanto Patrick Andriamangatiana, un évènement littéraire »
  • Theis Lala Voahangy RASOLOARIVONY (U. d’Antananarivo) : « Le Kaiamba betsimisaraka du district de Brickaville, région Atsinanana »
  • Victorine RAZANABAHINY (U. d’Antananarivo) : « Les proverbes dans la mémoire collective malgache »

16h15-17h30 :

  • Session 7 « Violences héritées 2 »
  • Alain AGNESSAN (U. of Western Ontario) : « Le désir d’archive des pictions de génocide. Une lecture de l’économie spectrale de la bande dessinée du génocide des Tutsis du Rwanda »
  • Pierre BOIZETTE (U. Paris Ouest Nanterre) : « Les yeux du père, traces et élaboration d’une mémoire familiale dans des récits de retour en Afrique (Mukoma wa Ngugi et Noo Saro-Wiwa) »
  • Markus ARNOLD (U. Cape Town) : « Entre effet de réel, palimpseste et marqueur métafictionnel : l’archive dans la bande dessinée française et francophone sur l’Afrique et sa diaspora »
  • Session 8 « Questions d’archives »
  • Alice DESQUILBET (U. Sorbonne nouvelle) : « Jean-Luc Raharimanana : Madagascar 1947, reconstituer l’archive manquante »
  • Valérie DE WULF (EHESS & CEAH Madrid) : « De l’appropriation progressive de l’écriture à la constitution d’archives littéraires et historiques par des peuples d’Afrique centrale, le cas de la Guinée Equatoriale (XXe-XXIe siècle) »

Soirée

18h : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE STATUTAIRE DE L’APELA (élections)

20h30 : DÎNER DU COLLOQUE (sur inscription)

Vendredi 27 septembre 2019

Matinée

9h-11h : Panel 6 « Les archives du “zoo humain”, matrices de créations contemporaines »

  • Delphine PEIRETTI-COURTIS (AMU)
  • Clemens RADAUER (collectionneur)
  • Fanny ROBLES (AMU)
  • Chokri BEN CHIKHA (KASK, Gand)

11h30-13h : Panel 7 « Ethnographier l’“histoireˮ : du prisme archivistique à l’apport missionnaire pour (d)écrire »

  • Anthony GRÉGOIRE (EHESS & U. Montréal) : « De l’anthropologue sur un terrain partagé : d’aujourd’hui à hier (et vice-versa) pour une histoire (re)considérée »
  • Thiago SAPEDE (EHESS) : « Archives missionnaires : multiplicité et défis pour une histoire du Kongo précolonial »

9h-13h : MasterClass Génétique des manuscrits du Sud

  • Céline GAHUNGU (ITEM-Cnrs)
  • Nicolas MARTIN-GRANEL (ITEM-Cnrs)
  • Claire RIFFARD (ITEM-Cnrs)

Après-midi

14h-16h : Session 9 « Le paysage comme archive mémorielle »

  • Mélanie BOURLET (INALCO, ANR EcoSen) : « Les poésies de la vallée du fleuve Sénégal comme archives paysagères : enjeux écopolitiques d’un imaginaire géographique »
  • Marie LORIN (INALCO, ANR EcoSen) : « Le poème comme herbier : poétique et botanique dans la Vallée du Fleuve Sénégal »
  • Antje ZIETHEN (U. Texas) : « Hétérochronies urbaines. La ville-archive dans les littératures africaines de l’Atlantique noir »

16h15-17h30 :

  • Maria-Benedita BASTO (Sorbonne Université) : « L’archive sensible »

18h : CLÔTURE du colloque

URL de référence : https://apela2019.sciencesconf.org/