Moratoire sur la LPPR

Le Conseil d’administration de l’APELA exprime à l’unanimité son opposition aux orientations des trois rapports préalables au futur projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche. Considérant les risques que présentent ces orientations pour le fonctionnement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le CA de l’association rejoint la motion demandant la mise en place d’un moratoire sur la préparation de cette loi et demande donc que le ministère s’engage dans un véritable processus d’élaboration démocratique et qu’il s’engage à organiser des états généraux de la recherche et de l’enseignement supérieur avec les acteurs concernés afin de fixer l’esprit d’une future loi.

A lire aussi : Soutien à la grève des revues en sciences humaines et sociales et à la mobilisation de nos collègues français·e·s, revue COnTEXTES.