Mythologies postcoloniales

Vient de paraître :

Ed. Honoré Champion, coll. Francophonies
ISBN : 9782745347565 – Prix : 29€ – Broché
Date de parution : 27/04/18

Mythologies postcoloniales

Pour une décolonisation du quotidien

Etienne Achille et Lydie Moudileno

À l’heure où la question du vivre-ensemble français émerge comme le grand défi des décennies à venir, le quotidien, lieu d’interactions sociales déterminantes pour les individus et les communautés, s’impose à nouveau comme terrain d’investigation prioritaire. Selon notre histoire personnelle et notre identité sociale, nous ne traversons pas le réel de la même manière. Pour nombre d’entre nous, loin d’être insignifiant, le quotidien est aussi le lieu d’une violence qui même en restant infime opère avec une efficacité dévastatrice. Ainsi, le contexte actuel de la France multiculturelle nous force à considérer sérieusement le caractère racialisé de la quotidienneté. La race occupant bel et bien une place dans la République, il s’agit d’en penser la permanence dans sa visibilité comme dans son invisibilité. Cet ouvrage s’est donné la tâche d’en relever différentes occurrences, notamment celles qui peuvent sembler anodines à certains.

La nation en crise d’identité est toujours productrice et preneuse de ce que Roland Barthes appelait dans les années cinquante des mythologies. Aujourd’hui encore, la pérennité de représentations renvoyant au discours colonial confirme que la naturalisation des idéologies est insidieuse, et qu’elle conforte toutes sortes de mythes. Mythologies postcoloniales se propose d’examiner ce pouvoir subreptice des signes dans le contexte de la France contemporaine en posant les bases d’un répertoire critique des signes postcoloniaux dans le quotidien, afin de le décoloniser.

Etienne Achille est Professeur d’études francophones à l’Université de Villanova (Pennsylvanie, USA). Ses travaux de recherche se concentrent sur la France contemporaine dans sa dimension postcoloniale, notamment les représentations littéraires et cinématographiques de la France noire.

Lydie Moudileno est Professeur d’études françaises et francophones à l’Université de Californie du Sud (USC). Auteur de L’écrivain antillais au miroir de sa littérature (Kathala, 1997), Littératures africaines 1980- 1990 (Codesria, 2003), Parades postcoloniales (Karthala, 2007), ainsi que de nombreux articles sur les productions culturelles postcoloniales d’Afrique, des Antilles et de la France métropolitaine.

URL de référence : https://www.honorechampion.com/fr/champion/10760-book-08534756-9782745347565.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *