Henri Lopes, lectures façon façon-là. ELA 45 (2018)

Prochaine sortie de presse du n°45 ! (envoi durant l’été 2018 aux membres de l’APELA, le numéro peut aussi être commandé à l’exemplaire)

Henri Lopes, lectures façon façon-là

Etudes Littéraires africaines n°45 (2018)

Textes réunis par Anthony Mangeon

Henri Lopes a cinquante ans de littérature derrière lui, et il garde plusieurs longueurs d’avance sur ses contemporains. Considéré très tôt comme un « classique africain », il demeure l’un des écrivains les plus lus dans les pays de langue française. L’étude de son œuvre mérite dès lors d’être abordée comme un corps à corps, au plus près d’elle et dans l’exploration de tous ses sens. En épousant ses rythmes, en suivant ses parcours internes, en lui emboîtant le pas, ces « lectures façon façon-là » veulent rendre justice à la manière si particulière dont Henri Lopes, depuis plus d’un demi-siècle, fait entrer son lecteur dans la danse, que ce soit celle de l’histoire, de l’écriture ou de la vie, ou plutôt celle de leur puissante conjonction.

Sommaire du dossier :

  • Henri Lopes a cinquante ans ! (Anthony Mangeon)
  • Un art du roman démocratique ? Effets de miroir et lieux communs dans l’œuvre d’Henri Lopes (Anthony Mangeon)
  • Mobilités de l’œuvre : exils, errances et retours
    (Catherine Mazauric)
  • L’histoire et son traitement dans l’œuvre d’Henri Lopes
    (Bernard Mouralis)
  • Esthétique, politique et éthique du personnage :
    le métis dans l’œuvre romanesque d’Henri Lopes
    (Sylvère Mbondobari )
  • Henri Lopes, anti-« parrain » de la phratrie congolaise
    (Céline Gahungu)
  • Sculpter la matière, écrire le monde : entretien avec
    Henri Lopes (entretien réalisé par Céline Gahungu)
  • Extrait des carnets de Sony Labou Tansi
  • Femmes congolaises et subterfuges d’une vie sur
    l’autre rive (Réassi Ouabonzi alias Laréus Gangoueus)
  • Le Méridional, un roman hanté par la génétique
    (Nicolas Martin-Granel)
  • Bibliographie (constituée par Bo-Hyun Kim)

À propos du décolonial

  • La formation de la pensée décoloniale
    (Adélia da Silva Mathias)
  • Quelques observations critiques (Sarah Burnautzki)

Varias

  • (Re)cartographies poétiques et imaginaire diasporique :
    une lecture de l’Atlantique noir à partir d’un Arc-en-ciel
    pour l’Occident chrétien
    , Changó el gran putas et The Salt
    Roads
    (Marine Cellier)
  • Écriture, voyage et (con)quête dans Dahij de
    Felwine Sarr (Alioune Diaw)

Comptes rendus

Thèses soutenues en 2017

ELA_45_couv_C1_C4