AAC : Cheikh Hamidou Kane, Questions d’avenir

Colloque international « Cheikh Hamidou Kane. Questions d’avenir »

Dakar, 17, 18, 19 avril 2019

Argument :

Il y a seulement sept ans, en 2011, en collaboration avec le CRAN (Cercle de Réflexion sur l’Afrique Noire), un organisme de recherche sur l’Afrique noire, la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar organisait un colloque international pour célébrer le cinquantenaire de L’Aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane. Il en est sorti des actes qui, aujourd’hui, font référence dans la recherche kanienne.
Voici que l’auteur de cette œuvre remarquable, né en 1928, atteint, en cette année, ses quatre-vingt dix ans. Il a, il y a un peu plus de vingt ans, produit sa deuxième fiction, Les Gardiens du temple, roman qui évoque un moment important dans la vie sociopolitique du Sénégal, moment dont les acteurs, aujourd’hui septuagénaires, évoquent les péripéties avec nostalgie et amertume. Ce roman, insuffisamment étudié, a d’autres dimensions importantes, dont la question du développement économique et social, la sauvegarde de l’identité culturelle africaine et la libération de la femme des lourdeurs sociologiques qui entravent son émancipation et obèrent, de ce fait, le développement des pays du continent noir.
Cheikh Hamidou Kane s’est aussi signalé à l’opinion nationale et internationale par une vie au service de sa nation et de la communauté internationale : gouverneur de région, ministre à plusieurs reprises, fonctionnaire international, administrateur d’une ONG africaine. À ces diverses stations, il s’est comporté avec beaucoup de compétence et d’humilité, et a rendu d’éminents services, en faisant notamment avancer les gouvernances vers plus de vertu, d’éthique et en amenant des populations vers une implication plus grande parce que mieux comprise dans l’amélioration de leurs conditions d’existence.

C’est à cet homme multidimensionnel que le colloque international « Cheikh Hamidou Kane, une philosophie individuelle et une éthique collective », essaiera de rendre hommage en revisitant son œuvre littéraire et son action politique et sociale. Il y a encore beaucoup à découvrir et à penser dans une œuvre, dont les positions philosophiques demandent à être analysées et mises en perspective.
Il s’agira de revoir la position de Cheikh Hamidou Kane dans le champ littéraire sénégalais et/ou africain, en explorant les textes à la croisée des interrogations sur la fiction, les valeurs, la théorie des genres, et en insistant sur les continuités et les ruptures entre les époques et les faits sociaux, politiques et culturels. On pourra ainsi s’attarder à mieux faire ressortir les richesses thématiques de chaque œuvre, et en quoi les personnages et leur rôle individuel et collectif se prolongent d’une œuvre à l’autre, et se révèlent comme une tentative de solution que propose Cheikh Hamidou Kane dans le second roman aux problèmes apparemment aporétiques posés dans le premier.
Ce colloque, résolument tourné vers le présent et vers l’avenir, entend privilégier les nouveaux chantiers, nouvelles voies d’études, thématiques inédites, questions ouvertes et fécondes.

AXES D’ANALYSE POSSIBLES

  1. Lecture, réception et interprétation des romans : thèmes, formes et enjeux, choix stylistiques et invention des personnages.
  2. Actualité et pertinence des romans : liens avec le monde qui se métamorphose, essor de l’Islamisme, identités en crise et crises idéologiques et politiques.
  3. Approche narratologique et stylistique des récits : jeux sur focalisation, énonciation et modes de temporalisation.  
  4. Analyses croisées des deux romans : intrigue, style, symbolique, portée et significations.
  5. L’œuvre de C.H. KANE et les théories postcoloniales.
  6. La mise en récit de questions philosophiques et de thématiques d’actualité : les pensées en travail dans l’écriture de C.H. KANE – hyper développement technologique – défis environnementaux – conscience éco poétique – perte de sens
  7. Traductions, échos intertextuels et aventures inter médiales.
  8. C.H. KANE homme d’État : action au service du développement – rôle comme acteur et témoin politique.

Les propositions de communication sont reçues jusqu’au 30 novembre 2018 à l’adresse suivante: colloque.chamidoukane@gmail.com

 Date de réponse du comité : le 31 décembre 2018

Responsable du colloque : Amadou Ly / Coordinateurs : Alioune Diaw (aliounebadou@yahoo.fr),  Mamadou Ba, et Serigne Seye

Colloque Cheikh Hamidou Kane

  2 –  Comité d’organisation :

Augustin Coly, UCAD
Andrée Marie Diagne UCAD
Alioune Diaw UCAD,
Adama Sow Dièye, UCAD,
Oumar Dièye, UCAD,
Denis Assane Diouf, UCAD,
Ibrahima Diouf, UCAD,
Coudy Kane, UCAD,
Coura Kane, UCAD
Abdoulaye Keïta, Ifan UCAD,
Diouma Faye, UCAD,
Mamadou Faye, UCAD
Souleymane Faye, UCAD
Massamba Guèye, UCAD
Lamane MBaye, UCAD
Bocar Ndaw, UCAD
Abderrahmane Ngaidé, UCAD,
Bocar Aly Pam, UASZ,
Astou Sagna, UCAD
Moussa Sagna,  UCAD,
Cheick Sakho, UCAD,
Bacary Sarr, UCAD
Mbaye Sène, UCAD,
Serigne Seye, UCAD,
Serigne Sylla, UCAD,
Kalidou SY, UGB.

3- Comité scientifique 

Mamadou Kalidou Ba, Université de Nouackchott (Mauritanie)
Mamadou Lamine Badji, UCAD
Abdoulaye Berté, UCAD
Jacques Chevrier, Paris IV ( France)
Adama Coulibaly, Université Félix Houphouet Boigny ( Côte d’Ivoire)
Moussa Daff, UCAD
Ibrahima Diagne, UCAD
Malick Diagne, UCAD
Alioune B. Diané, UCAD
Babou Diène, UGB
Ibra Diène, UCAD
Cheikh Diop, UASZ
Pape Samba Diop, Paris XII UPEC (France)
Mbaye Diouf, Université McGill  (Canada)
Anne Douaire-Banny, Institut Catholique de Paris (France)
Moussa Fall
Amade Faye, UCAD
Xavier Garnier, Paris III (France)
Jean Louis Joubert, Paris XIII (France)
Maguèye Kassé, UCAD
Anne Larue, Paris XIII (France)
Hans Jurgen Lusebrink, Université de La Sarre (Allemagne)
Amadou Falilou Ndiaye, UCAD
Modou Ndiaye
Florence Paravy, Paris X Nanterre (France)
Birahim Thioune, UCAD,
Chantal Thomson, BYU ( USA)
Ibrahima Wane, UCAD