60 ans après le Congrès de Rome

Parution : Francofonia 77 (Automne 2019)

60 après le Deuxième Congrès des Écrivains et Artistes Noirs (Rome, 1959): l’héritage

sous la direction de Bernard Mouralis et de Nataša Raschi

avec des articles de Florian Alix, Odile Cazenave, Jean Derive, Sélom Komlan Gbanou, Nataša Raschi et Josias Semujanga.

Sommaire du dossier

  • Jean Derive, Pour une périodisation raisonnée de la création romanesque en Afrique francophone depuis le Congrès de Rome
  • Sélom Komlan Gbanou, « Tous les chemins mènent à Rome ! » Destins et destinée de l’institution littéraire africaine avant et après le Congrès de 1959
  • Josias Semujanga, De l’invention de la modernité culturelle et littéraire en Afrique
  • Odile Cazenave, L’art de la transmission : ces écrivains en conversation avec leurs pères/pairs
  • Florian Alix, Figures du leader africain : politique et culture. Du Congrès de Rome au roman postcolonial
  • Nataša Raschi, L’absence d’une présence : du silence à la parole des femmes noires.

Pubblicato con contributi del Dipartimento di Lingue, Letterature e Culture Moderne dell’Università di Bologna.

En savoir plus : http://www.lilec.it/francofonia/77-2019/