AAC: Le devenir du Congo: savoirs, pratiques et imaginaires

Ve Colloque international du CONGO RESEARCH NETWORK
(Université de Milan, 15-16 Septembre 2020)

  • DL Panels: 15/02/2020
  • DL Communications: 29/02/2020

Le Congo Research Network (CRN) organise son cinquième colloque international à l’Université de Milan, les 15 et 16 septembre 2020. Le colloque a pour but de réunir des chercheurs débutants et confirmés dans le domaine des sciences humaines et sociales et qui partagent un intérêt commun pour la RDC. Le comité organisateur espère tout particulièrement encourager l’émergence de réflexions et d’analyses transdisciplinaires et comparatives, au sein et au-delà des études Congolaises.

Cette édition du CRN se concentre sur le concept du « devenir »: le devenir de la recherche sur/autour du Congo (nouvelles voies et nouveaux liens entre « savoirs/épistémologies » et agents—universitaires, artistes, écrivains, acteurs culturels, journalistes et blogueurs, activistes et autres) ; le devenir de la culture congolaise (nouveaux lieux de création et d’exhibition, nouvelles façons de partager/transmettre les savoirs et les pratiques culturelles) ; le devenir du pays et la problématique de la mobilité, non seulement au Congo, mais également en Afrique et dans le monde (changements climatiques et justice sociale). Tout ceci peut s’articuler dans une optique pluri ou transdisciplinaire selon les axes suivants :
– Renaissance africaine et congolaise : décolonisation des savoirs et des pratiques culturelles ;
– Frontières disciplinaires dans les études sur le Congo et stratégies de collaboration au-delà et au-dedans du monde académique ;
– Perspectives (dé)genrées au Congo et dans la diaspora, aujourd’hui et demain ;
– Trauma, résilience, transformation : représentations et négociations ;
– Transitions coloniales-postcoloniales dans le cadre de la mondialisation ;
– Changements climatiques, appropriation des terres et sciences humaines environnementales ;
– Mobilité des gens à l’intérieur et à l’extérieur du Congo (économique, climatique, conflictuelle, politique, etc.)
– « Mikilismes » et nouvelles classes sociales à l’intérieur et à l’extérieur du Congo : dynamiques et (auto)représentations
– Numérisation et culture médiatisée : plateformes, expressions visuelles, base de données, accessibilité aux Technologies de l’Information et de la Communication ;
– Futur des langues congolaises ;
– Congo en tant qu’utopie et dystopie ;
– Imagination des futurs du Congo par l’écriture, le cinéma et les arts visuels.

Les propositions de panel (titre et description, max. 750 mots) doivent être envoyées aux organisateurs par email à congoresearchnetwork@gmail.com avant le 15 février 2020. Les propositions de panel doivent comprendre au moins deux communications individuelles.
Les propositions de communications individuelles (titre et résumé, max. 400 mots) doivent être envoyées à la même adresse avant le 29 février 2020. Les propositions peuvent être envoyées en français ou en anglais. Les participants seront informés le 20 mars 2020 sur l’acceptation de leur proposition.

Malheureusement, le comité organisateur ne peut rembourser les frais de déplacement et de logement. Les participants devront également prendre en charge leurs repas pour la durée de la conférence.

Allocutions principales : Bambi Ceuppens (Royal Museum for Central Africa, Belgique), Nadia Yala Kisukidi (Paris VIII, France)
Allocutions finales : Bogumil Jewsiewicki (Université Laval, Canada) (à confirmer).

Comité scientifique:

  • Livia Apa (Chercheuse en Littératures et Cultures d’Afrique Lusophone auprès du Centre d’Etudes sur l’Afrique Contemporaine, Université L’Orientale, Naples, Italie)
  • Susanne Gehrmann (Professeure de Littérature et Cultures Africaines à l’Institut des Etudes sur l’Asie et l’Afrique de l’Université Humboldt de Berlin, Allemagne)
  • Matthias De Groof (Chercheur en Etudes africaines à Waseda University, Tokyo, Japon)
  • Emery Kalema (Postdoc à la Chair in Historical Trauma and Transformation, Stellenbosch University, Republic of South Africa – Center for the Study of Africa and the African Diaspora (CSAAD) New York University, Etats-Unis)
  • Karin Pallaver (Professeure associée en Histoire Africaine à l’Université de Bologne et Présidente de ASAI, Association italienne d’études africaines)
  • Katrien Pype (Professeure associée en Anthropologie Culturelle Africaine à l’Institut de Recherche Anthropologique en Afrique, KU Leuven, Belgique)
  • Edoardo Quaretta (Postdoc en Anthropologie Culturelle, Université de Calabria et chargé de cours à Turin, Italie)
  • Silvia Riva (Professeure associée en Littératures et Cultures Française et Francophone à l’Université de Milan, Italie)

Comité organisateur :

  • Livia Apa,
  • Donato Lacirignola (Doctorant en Littérature Africaine francophone à l’Université de Milan, Italie),
  • Edoardo Quaretta,
  • Silvia Riva

Le colloque du CRN sera immédiatement suivi du VIe colloque biannuel de ASAI (Associazione per gli Studi Africani in Italia) AFRICA. IN, OUT, ABOUT Historical, political and cultural perspectives from the continent and the diasporas, qui aura également lieu à l’Università degli Studi de Milan du 16 au 18 septembre 2020.

Pour infos : https://www.asaiafrica.org/conferenze-asai/
Bien que les deux colloques soient indépendants l’un de l’autre, nous serions ravis de pouvoir compter sur votre présence pendant cette semaine milanaise consacrée aux savoirs africains.

CRN_CALL_FR_Template


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
editapela (9 janvier 2020). AAC: Le devenir du Congo: savoirs, pratiques et imaginaires. Carnets de littératures africaines. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/b9sw