Daniel a cessé d’observer la nuit…

Un message de la présidente de l’APELA

Chers amis de l’APELA,
 
C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès, dimanche soir, de Daniel Delas, notre compagnon de route depuis de longues années. Au sein de l’APELA, de l’équipe de rédaction d’Etudes Littéraires Africaines, du groupe Manuscrit francophone de l’ITEM et plus largement de toute la communauté des spécialistes des littératures d’Afrique et des Antilles, personne n’oubliera ce chercheur passionné, infatigable, qui n’aura pas cessé, jusqu’à ses derniers jours de travailler, de lire, d’écrire, mais qui n’oubliait jamais d’être aussi un copain joyeux et bon vivant,  travaillant sérieusement sans pour autant se prendre trop au sérieux.
 
Florence Paravy


Citer ce billet
apela (2021, 13 avril). Daniel a cessé d’observer la nuit… Carnets de littératures africaines. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://apela.hypotheses.org/4680