Décolonial et universel : perspectives croisées

Séminaire « Décolonial et universel : perspectives croisées »

Michel Cahen (LAM, CNRS) et Elara Bertho (LAM, CNRS)
 
Ce séminaire de lectures de textes théoriques est collégial. Il sera centré sur les pensées contemporaines du décolonial, entendu comme processus continué de déprise de la colonialité du pouvoir. Quels univers, quels récits, quelles épistémologies se mettent en place pour renouveler la question de l’universel, du rapport trop facilement binaire centre/ périphérie, d’un dehors possible de la colonialité ?
Souleymane Bachir Diagne, Walter Mignolo, Lélia Gonzalez seront par exemple lus collégialement et présentés par l’un d’entre nous. Il s’agira à chaque fois de lire ensemble, d’interroger nos incompréhensions, nos désaccords ou au contraire nos enthousiasmes.
 
Jeudi, 10h-12h30, salle Jean Borde, MSH Bordeaux
– 10 novembre : Elara Bertho, lecture de Souleymane Bachir Diagne (l’universel latéral). Exceptionnellement dans l’amphithéâtre Papy de la MSH
– 1er décembre : Michel Cahen et Mélanie Denef, Lecture de Walter Mignolo (le décolonial de “A Manifesto” et sa réception universitaire)
– 15 décembre : Sylvère Mbondobari, lecture d’Antoine Litli (Hériter des lumières après Achille Mbembe)
 
2023 :
 
– 19 janvier : Ruth Guichard, Lecture de Leila Gonzales et Maria Lugones, pratiques militantes et décolonial
– 23 février : Natalia Guerellus, Lecture de Yuk Hui, un philosophe de la technique et sa réception au Brésil
– 23 mars : Sophie Chave Dartoen, Lecture de Amiria Salmond, ontologie maori et décolonial
 
Le séminaire est ouvert à tous et validable dans le cadre des formations doctorales.
S’inscrire en amont pour recevoir les textes lus ensemble à chaque séance.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
editapela (14 octobre 2022). Décolonial et universel : perspectives croisées. Carnets de littératures africaines. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/b9xu