Théâtre, performance et parole politique dans l’espace public

Cahiers de littérature orale 89-90/2021

sous la direction d’Elara Bertho, Aurore Desgranges et Maëline Le Lay.

« Jouer dehors ! », « libérer la scène », « libérer la parole » : autant d’appels répétés à un théâtre qui se veut « libéré » d’un ensemble de contraintes plus ou moins explicitement nommées. Libérer le théâtre, oui, mais de quoi ?

Ce numéro est consacré aux formes d’expressions verbales et de performances qui investissent l’espace public et qui revendiquent par ce geste, sinon de faire un théâtre politique, à tout le moins de libérer une parole enfouie, tue ou généralement ignorée et habituellement absente du plateau de jeu. Sortir « dans la rue », jouer « dehors », prendre possession de l’espace public, en somme sortir des théâtres, des arènes, des scènes, permettrait une adéquation entre parole politique et espace public, libérant la parole des citoyens sur des sujets de société sensibles ou qui font débat (des questions sociales, politiques, mais aussi de genre). Du Chili à Marseille, en passant par le Brésil, le Burundi, le Mali, le Rwanda et Sevran, ce numéro approfondit la définition, la portée et les enjeux de divers théâtres joués dans l’espace public.

Sommaire et articles : https://journals.openedition.org/clo/9713



Citer ce billet
editapela (2022, 6 décembre). Théâtre, performance et parole politique dans l’espace public. Carnets de littératures africaines. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://apela.hypotheses.org/6602