Une année avec Sony Labou Tansi

Dès ses premières publications, Sony Labou Tansi (1947-1995) est entré avec fracas sur la scène éditoriale française pour très vite apparaître, aux yeux des critiques occidentaux et africains, comme l’un des auteurs les plus originaux d’Afrique noire.
De son vivant déjà, les oeuvres de ce citoyen du monde étaient traduites et lues sur plusieurs continents. Ses romans ont été publiés au Seuil. Son théâtre a été remarqué et mis en scène, entre autres, par Gabriel Garran, Jean-Pierre Klein, Guy Lenoir, Daniel Mesguich, Michel Rostain, ou Pierre Vial… Avec sa troupe, le Rocado Zulu Théâtre, il a profondément marqué toute une génération de comédiens en Afrique et en Europe. Le festival Les Francophonies en Limousin l’a accueilli régulièrement.
En 2012, la Bibliothèque francophone multimédia (BFM) de Limoges recevait en dépôt, de la part de la famille de Sony Labou Tansi, une collection de manuscrits. L’ITEM-CNRS, Monique Blin et Bernard Baños-Roblès ont augmenté ce fonds de documents originaux, photographies et correspondances, désormais accessibles en ligne.
Vingt ans après sa mort, la volonté de continuer à faire découvrir l’oeuvre de ce romancier, poète, dramaturge, homme de théâtre et penseur, allait rapidement en rencontrer d’autres, au Congo, en France et dans d’autres pays.
Ce programme, « Une année avec Sony Labou Tansi » est le résultat d’un travail collectif improvisé au gré des rencontres avec des artistes et chercheurs de toutes disciplines qui sentent les mots de Sony résonner de plus en plus fort et désirent les crier au monde.

Programme de cette année de manifestations (créations, expositions, tables-rondes…) autour de Sony Labou Tansi et de son oeuvre en pdf : Doc_Sony-2015_V2-HD.



Citer ce billet
apela (2015, 15 septembre). Une année avec Sony Labou Tansi. Carnets de littératures africaines. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b9m2