(Re)traduire les classiques africains

Les retraductions à l’épreuve des textualités d’Afrique

Journée d’études

Paris Nanterre, 13 mai 2024

Org. Pierre Leroux, Stefania Cubeddu-Proux, Carole Boidin, Nathalie Carré, Alice Chaudemanche

Programme

09h Accueil / Introduction par l’équipe d’organisation

Les retraductions à l’épreuve des textualités afrophones

09h30 : Elisabeth Beauvallet (Université Paris Nanterre) Les traductions anglaises du Chaka (1925) de Thomas Mofolo : des missions britanniques aux luttes sud-africaines.

10h : Nathalie Carré (INALCO) Le voyage en Russie et en Sibérie de Selim bin Abakari, un texte et ses (re)traductions pris entre « plusieurs originaux ».

10h45 : Pause

Poétiques et politiques de la retraduction des littératures africaines anglophones

11h : Gérard Adzalo (Université Polytechnique Hauts de France) Les différents enjeux liés à la retraduction de Things Fall Apart (1958) de Chinua Achebe.

11h30 : Guillaume Cingal (Université de Tours) From a Crooked Rib (1970) de Nuruddin Farah et ses deux traductions françaises : retraduction ou itinéraires parallèles ?

12.30 : Déjeuner

La retraduction et les tensions dans la langue cible : le cas de l’arabe et de sa diglossie

14h30 : Émilie Picherot (Université de Lille) Les retraductions vers l’arabe d’Orientalism d’Edward Saïd.

15h : Samira Agrade (INALCO) Les retraductions de L’Étranger de Camus en Afrique du Nord.

15h45 : Pause

Retraduction, autotraduction, cotraduction, entre geste individuel et politiques éditoriales

16h : Aurélie Journo (Université Sorbonne Paris Nord) De Wer pa Lawino (Okot p’Bitek) 1969 à The Defense of Lawino (Taban Lo Liyong) : de l’auto-traduction à la retraduction.

16h30 : Antoine Kauffer (IFRA de Nairobi) L’African Writers Series et ses doubles : dérivations, reconfigurations et réappropriations contemporaines du fonds d’une collection mythique.

17H15 : Discussion et conclusions



Citer ce billet
editapela (2024, 6 mai). (Re)traduire les classiques africains. Carnets de littératures africaines. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11n3s