Tous les articles par Maëline Le Lay

Parution (poésie africaine) : L’Etrangère 33-34

L’Étrangère no 33-34

L'Étrangère 33-34

Poésie d’Afrique francophone
L’Étrangère
Illustration de Hélène Amouzou
La Lettre volée / coll. Revue L’Étrangère
Poésie, Revue
14 x 23 cm / 208 pages
ISBN 978-2-87317-412-5
2014
25 €
Disponible
Dist. : Exhibition International (BE) – Les Belles Lettres (FR) Particuliers Belgique

Le présent numéro de la revue L’Étrangère est exclusivement consacré à la poésie africaine de langue française. Il a été préparé par l’auteur tchadien Nimrod, poète, romancier et essayiste, auteur connu d’une oeuvre publiée notamment aux éditions Actes Sud. Comme celui-ci le rappelle dans la présentation de ce numéro double, il ne s’agit pas d’un dossier exhaustif de la poésie africaine francophone, bien que ce qu’il a retenu demeure très représentatif de cette galaxie poétique. Le projet visait non seulement à situer celle-ci, ce que fait de manière remarquable l’auteur du dossier dans son introduction, en particulier en revenant sur l’histoire moderne et contemporaine de cette poésie, mais d’abord et surtout à proposer, il va sans dire, un ensemble de textes afin de donner au lecteur la possibilité de forger sa propre opinion sur cette création à plus d’un titre exemplaire. Cherchant à caractériser cette poésie, l’auteur de l’introduction écrit : « Le poème ressemble souvent chez nous à la course d’un cheval fou. On ne s’en étonnera pas outre mesure. Le lyrisme est le marqueur identitaire de nous autres qui ne disposons pas encore du temps et de l’espace propices à la contemplation d’une carafe d’eau, une fleur, les yeux de l’amante. c’est l’idée qui nous importe, sa haute valeur d’abstraction. »

Avec des contributions de Tanella Boni, Léopold Congo-Mbemba, Jean-Jacques Dabla, Paul Dakeyo, Fernando d’Almeïda, Paulin Joachim, Sylvie Kandé, Amadou Lamine Sall, Koulsy Lamko, Patrice Nganang, Raharimanana, Véronique Tadjo, Kouam Tawa, Ali Abdoul War, Hervé Yamguen.

Revue de création et d’essai sous la direction de Pierre-Yves Soucy.

À propos de l’auteur

L’Étrangère

L’Étrangère est une revue de création et d’essai où la poésie occupe une place certes décisive, mais non exclusive. À raison de trois numéros par an, elle se situe sur le terrain de la création non seulement française et francophone, mais aussi européenne et internationale. Notre intention est d’offrir une idée significative de la création littéraire et poétique, ainsi que de la recherche et de la réflexion touchant à l’ensemble des domaines de la création moderne et contemporaine, au sens large du terme. Le lecteur y trouvera donc des textes qui concernent aussi bien la philosophie que la création plastique, et même la musique, ainsi que des essais interrogeant toutes les dimensions au sein desquelles prennent place et se rendent intelligibles de telles synergies.

URL de référence : http://espace-livres-creation.be/livre/letrangere-no-3334/.

IntranQu’îllités N°3 est là

  James Noël et Pascale Monnin, avec toute l’équipe d’IntranQu’îllités, reviennent avec un troisième numéro de cette magnifique revue littéraire et artistique. « Ce beau rêve déguisé en revue, qui vient d’une Haïti qui toutes voiles dehors s’échappe vers des rives inédites », s’est penché sur la figure de Christophe Colomb. Quel autre personnage pourrait aussi bien nourrir ces imaginaires qui viennent du monde entier ?

© Couverture : Pierre Soulages

IntranQu’îllités N°3 Revue littéraire et artistique

Collectif

Maître d’œuvre : James Noël

Direction artistique : Pascale Monnin et Barbara Cardone

Format : 20,3 cm x 29,7 cm
ISBN : 978-99970-61-03-4
304 p. 29 €
Parution : 30 mai 2014 
Diffusion: L’Oiseau Indigo
Toutes les informations pour se procurer un numéro de la revue sont disponibles sur ce site en cliquant ici.
 
La revue IntranQu’îllités # 3 est arrivée au port, avec à bord plus de 200 contributeurs généreusement liés et reliés autour de la figure cassée/creusée de Christophe Colomb : une mine d’or.
 
Le prétexte est heureux pour naviguer dans les méandres et les nuances des chimères. Au fil des planctons qui baignent dans l’union libre des 8 rubriques, vieux loups de mer et jeunes flibustiers de la création ont répondu en masse à l’appel , pour brasser et battre les océans comme un jaune d’oeuf cassé au coeur du monde.
 
« Oui…», écrit James Noël, « Ce à quoi nous nous exerçons au fond, c’est de brasser et battre la mer en profondeur pour arriver… à faire vague d’écume dans l’imaginaire: l’imaginaire tumultueux des voyages. Des conquêtes. Des songes. Des mensonges. Du colonialisme. Du sexe. Des pillages. Des frontières. Des massacres.»
 
Il en résulte un rêve en débordement. Un tsunami de beauté. Une revue unique à marée haute. Jean Météllus, Marie Darrieussecq, René Depestre, Hubert Haddad, Stéphane Martelly, Lise Gauvain, Jean-Luc Marty, Gisèle Pineau, Makenzy Orcel, Kettly Mars, Gabriele Di Matteo, Frankétienne, Saul Williams, Louise Dupré, Patrick Vilaire, Dany Laferrière, James Fleurissaint, Yvon Le Men, Roberto Stephenson, Yahia Belaskri, Valérie Marin la Meslée, Laurent Gaudé, Thélyson Orélien, Sami Tchak, Gary Victor, Édouard Duval Carrié, Achille Mbembe, Michèle Pierre-Louis, Nimrod, ils sont nombreux à jeter l’encre dans la mer intranQu’îllités. Dans un climat où l’altérité est menacée de toutes parts, cette revue permet de convoquer le temps pour une nouvelle éclaircie dans la météo des regards, et rendre notre disponibilité plus poreuse au jeu/je de l’autre.
 

Merci à tous les auteurs, écrivains, photographes, artistes, vidéastes, amis qui ont généreusement contribué à ce troisième numéro de la Revue IntranQu’ îllités.

Merci à nos traducteurs, lecteurs, alliés indéfectibles et institutions amies…

En savoir + : http://passagersdesvents.wordpress.com/2014/05/30/vagues-et-nouvelles-intranquilles-le-intranquillites-3-est-la/.

 

L’Afrique occidentale dans la littérature française (depuis 1870)

 Roland Lebel, L’AFRIQUE OCCIDENTALE DANS LA LITTÉRATURE FRANÇAISE (DEPUIS 1870)
Présentation de Pierre-Philippe Fraiture
Collection « Autrement mêmes » (Paris : L’Harmattan, 2014), xlii + 306 pp., ISBN 978-2-343-03177-4. € 34. Résumé (quatrième de couverture)

L’Afrique occidentale, ainsi que Roland Lebel la concevait, est avant tout une création française. Au gré de cette thèse présentée à la Sorbonne en 1925, Lebel rend hommage à plusieurs générations de lettrés qui mirent leur talent, et surtout leur patriotisme, au service de la cause coloniale. Le présent ouvrage atteste cet effort de mettre la chose littéraire au service d’une idéologie républicaine encore très cocardière et exclusive. Plus subrepticement, son récit dit aussi l’avènement d’une littérature africaine en français.
lien : www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&isbn=978-2-343-03177-4

 

Pierre-Philippe Fraiture enseigne les littératures française et francophone à l’Université de Warwick (Grande-Bretagne). Ses recherches portent sur les liens entre colonialisme, anthropologie et fiction. Il est aussi l’auteur de plusieurs livres dont un récent ouvrage sur l’œuvre de V.-Y. Mudimbe : VY Mudimbe : Undisciplined Africanism (Liverpool UP, 2013).

Tierno Monénembo et le roman

 Bernard De Meyer, Papa Samba Diop (Eds.)
Tierno Monénembo et le roman
Histoire, exil, écriture
Reihe: Frankophone Literaturen und Kulturen außerhalb Europas/ Littératures et  cultures francophones hors d’Europe
Bd. 8, 2014, 216 S., 29.90 EUR, br., ISBN 978-3-643-12591-0

L’oeuvre romanesque de Tierno Monénembo, lauréat du Grand Prix de l’Afrique noire en  1986 et du prix Renaudot en 2008, a marqué de son empreinte la littérature de langue française de ces trente dernières années. Auteur d’une dizaine de romans, qui ont tous un cachet particulier, il est remarquable par la profondeur de ses réflexions et la richesse de son style. Les onze articles du présent ouvrage portent sur les manières diverses dont l’auteur guinéen pratique le roman. Ils tiennent compte des différents angles sous lesquels, tel un modulateur de gammes, l’auteur démultiplie les dimensions de son écriture, en mettant celle-ci en rapport avec l’histoire ou avec l’espace, l’univers fictif ou encore les thèmes de l’identité, de l’exil et de la violence.

Bernard De Meyer est Associate Professor à l’Université de KwaZulu-Natal.

Papa Samba Diop est Co-Directeur du Département des Lettres à l’Université Paris-Est Créteil.

URL de référence : http://www.lit-verlag.de/isbn/3-643-12591-0.

Colloque international « Williams Sassine n’est pas n’importe qui »

Colloque organisé par Florence Paravy, Jean-Marc Moura et Stefania Cubbedu-Proux à l’Université de Nanterre, les 16 et 17 mai 2014.

Cette rencontre propose de relire l’œuvre de Williams Sassine, auteur qui, bien qu’il ait profondément marqué les littératures d’Afrique d’expression française, reste encore injustement méconnu : en témoigne la rareté des études publiées sur son œuvre. De Saint Monsieur Baly (1973) à Mémoire d’une peau (1998), œuvre posthume, en passant par Le Jeune homme de sable (1979) et Le Zéhéros n’est pas n’importe qui (1985), l’écriture de cet auteur, légère ou grave, chargée de cynisme ou de tendresse, colorée d’un humour ravageur autant qu’émouvante de vérité, offre pourtant à l’étude une matière riche et complexe. (…)

Ce colloque nous permettra de revisiter son œuvre afin de définir les enjeux de son écriture ainsi que les aspects majeurs de sa poétique, et de déterminer la place qu’il occupe parmi les grands auteurs des littératures francophones. Outre les communications scientifiques, il sera rythmé par des fragments d’entretiens radiophoniques ou télévisuels.

Voir le programme sur le site du CSLF, ou télécharger le PDF : Programme Colloque Williams Sassine.

« Le théâtre humanitaire de l’Europe à l’Afrique ». Atelier à Pau.


pdf-img

Lundi 5 mai à l’UPPA – Université de Pau et des Pays de l’Adour – un atelier exploratoire interdisciplinaire sur « Le théâtre humanitaire de l’Europe à l’Afrique » est organisé par Emilie Matignon (Enap Agen/LAM Pau) et Maëline Le Lay (LAM Pau).

Avec la participation de : David Diop (UPPA), Pierre Halen (U. de Lorraine), Abel Kouvouama (UPPA), Alain Ricard (LAM Bordeaux), Emilie Matignon (LAM Pau) et Maëline Le Lay (LAM Bordeaux).

Consultez le programme ici : Programme atelier 05.05.14

 

7ème Biennale des Littératures d’Afrique noire à Saint-Médard-en-Jalles

La 7ème édition de la Biennale des Littératures d’Afrique noire se déroulera à Saint-Médard-en-Jalles (dans l’agglomération bordelaise), à la médiathèque Le Carré des Jalles, du 5 au 7 mai 2014.

Cet événement est organisé par l’Agence de Médiation Culturelle des Pays du Sahel, plus particulièrement par son volet « Bibliothèque Virtuelle des Littératures d’Afrique noire francophone » présidé par Mwatha Musanji Ngalasso, vice-président de l’APELA.

Au programme de cette 7ème édition : des rencontres avec les auteurs – Wilfried N’Sondé, Serge Bilé, Insa Sané, Christian Epanya, Kidi Bebey… – la nuit des contes animée par plusieurs conteurs, des dîners littéraires, des visites du « Bordeaux nègre » avec Karfa Diallo…

Un hommage sera aussi rendu à l’écrivain malien récemment disparu, Moussa Konaté.

Plus de précisions ici : http://bv-afrilitt.net/7eme-biennale.html