Archives de catégorie : Actualités des membres

African Audiences: Making Meanings across Media

Research in African Literatures vol. 51, n°1, 2020, sous la direction de Ruth Bush et Claire Ducournau

 
Ruth Bush et Claire Ducournau ont le plaisir d’annoncer la parution du numéro 51 de Research in African Literatures, « African Audiences: Making Meaning across Media », qui rassemble des contributions de Stephanie Newell, Tobias Warner, Ruth Bush, Claire Ducournau, Tsitsi Jaji, Louis NDong, George MacLeod, Katelyn Knox, Delphine Ngehndab et Brian Quinn. Ses contenus sont présentés ici.
 
Cette publication collective, comme les numéros 47 et 48 de la revue Études littéraires littéraires africaines consacrés aux relations entre presse et littérature africaines qui l’ont précédée en 2019, et dont les contenus sont en ligne ici et ici, est liée à un projet de recherche sur l’imprimé périodique et les modes de lecture en Afrique francophone mené de 2016 à 2018, et ayant aussi abouti à la numérisation de la revue Awa. On peut trouver sur cette page une synthèse des publications liées à ce projet.

Parution : Éloge des ratés, de Ninon Chavoz

Éloge des ratés

Huit portraits de l’auteur francophone en encyclopédiste

Ninon Chavoz

Editions Hermann
Paru le 19/08/2020
ISBN : 9791037005236
Collection : Fictions pensantes
Thématique : Langues et littératures
Dimensions : 14 x 21 cm
Pages : 190
Prix : 19,00 €

À l’heure où triomphe Wikipédia, qui douterait que l’encyclopédie soit redevenue à la mode ? L’encyclopédiste, lui, n’a pas cette chance : raté impénitent mais passionné, il continue, depuis Bouvard et Pécuchet, à cumuler faux départs et queues de poisson. Fera-t-il fortune en vendant ses encyclopédies ? Deviendra-t-il écrivain à force d’en lire ? Pour apporter quelques éléments de réponse, les huit portraits rassemblés dans ces pages puiseront dans des textes francophones venus d’Afrique, de Martinique, mais aussi de la Suisse et du Québec. Ils espèrent ainsi convaincre le lecteur que l’encyclopédisme, sans être impossible, n’est pas français pour autant.

Ninon Chavoz est ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée de lettres modernes. Elle a soutenu en 2018, à la Sorbonne-Nouvelle, une thèse consacrée à la tentation encyclopédique dans l’espace francophone africain.

TDM_Eloge des ratés

9791037005236_cov

Page de l’éditeur : https://www.editions-hermann.fr/livre/9791037005236

Parution : Voix off, de Bernard Mouralis

Voix off suivi de ABC…

par Bernard MOURALIS

Editions L’Harmattan, coll. Poésie(s)
Date de publication : 10 septembre 2020
Broché – format : 13,5 x 21,5 cm • 152 pages
ISBN : 978-2-343-20953-1
EAN13 : 9782343209531
EAN PDF : 9782140157271

Le présent volume regroupe deux recueils : Voix off et ABC… Le premier tente de cerner cette voix qui ne cesse d’accompagner le poète au plus intime de sa vie et qui n’est peut-être pas tout à fait la sienne. Les poèmes, dont le plus ancien date de 1960, sont répartis selon six sections (« Seuils », « Enfances », « Arts poétiques », « Suds », etc.) qui n’ont rien d’une quelconque architecture, mais correspondent plutôt aux postulations possibles de la poésie. ABC… réunit selon l’ordre alphabétique, d’« Aurore » à « Zèbre », vingt-six poèmes en prose : souvenirs, méditations, brefs essais, scènes ou choses vues, ici et là.

Bernard Mouralis est professeur émérite de l’Université de Cergy-Pontoise. Il a enseigné auparavant à l’Université de Lille III ainsi que dans plusieurs universités africaines. Ses recherches portent sur les littératures de langue française en Afrique subsaharienne, les relations culturelles et politiques entre les littératures du Nord et du Sud, la théorie de la littérature.

VOIX OFF-2 Document Pub Editeur

Voix off 4° Couverture POESIES_MOURALIS_11_VOIX-OFF-1 BAT

Page de l’éditeur

Des Italiens du Congo aux Italiens au Congo

Des Italiens du Congo aux Italiens du Congo

Aspects d’une globalité

Daniel Comberiati, Pierre Halen, Rosaria Iounes-Vona

Libye, Somalie, Éthiopie : ce sont les pays auxquels on se réfère lorsqu’on aborde les relations entre l’Italie et l’Afrique. Sortant des sentiers battus, cet ouvrage invite le lecteur à explorer les multiples liens qui se sont noués entre la République italienne et la République Démocratique du Congo. Ils vont à la rencontre d’écrivains, de missionnaires et d’explorateurs, mais aussi de cinéastes italiens qui, par leur oeuvre, produite en particulier au XIXe et au XXe siècle, offrent du Congo une image captivante.

  • Broché – format : 15,5 x 24 cm
  • ISBN : 978-2-343-19072-3 • 4 mars 2020 • 366 pages
  • EAN13 : 9782343190723
  • EAN PDF : 9782140144516

URL de référence : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=65396

Lire un extrait sur le site de l’éditeur : http://liseuse.harmattan.fr/978-2-343-19072-3

Parution : Langues minorées

Revue Bibliodiversity

Dossier coordonné par Nathalie Carré (Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Inalco) et Raphaël Thierry (chercheur indépendant).

Prix de vente (version papier) : 20 euros ; 30 dollars canadiens ; 20 francs suisses ; 12 000 francs CFA.
Format : 14,5 X 21 cm ; 188 pages
Numéro ISSN : 2650-0205

Prix de vente (version numérique – PDF) : 10 euros ; 15 dollars canadiens ; 10 francs suisses ; 6 000 francs CFA.
Numéro ISSN : 1775-3759

ISBN : 978-2-490855-03-2

Publication : janvier 2020
Bibliodiversity est coéditée par Double ponctuation et l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.
Voir tous les autres numéros de la revue (« Les politiques publiques du livre », « L’Auto édition », « Édition et engagement »…).

Présentation
Plus de la moitié des langues parlées dans le monde sont menacées de disparition ; si rien n’est fait, l’Unesco estime que 90 % des langues auront disparu au cours du siècle. Élément essentiel de la culture d’un peuple, les langues sont pourtant bien plus qu’un simple outil de communication ; toutes proposent une description profondément unique du monde qui nous entoure et des êtres qui l’habitent. Que peut faire – et que fait déjà – le secteur de l’édition pour aider à conserver et à faire vivre ces langues minorées ? C’est à cette question que tente de répondre cet ouvrage, à travers des textes universitaires et des témoignages de professionnels du livre qui, ensemble, proposent une approche inédite du sujet.
Au regard de leurs publications, l’ouvrage analyse la situation de plusieurs langues minorées – créole haïtien, corse, innu, yiddish, kikuyu, basque, malgache, náhuatl, etc. – et montre que des solutions existent quand les acteurs de la chaîne du livre se mobilisent.

Sommaire du dossier

  • Publier en langues minorées. De la diversité des langues d’édition en contexte mondialisé, par Nathalie Carré, Inalco (France) et Raphaël Thierry, chercheur indépendant (France)
  • L’édition en créole en Haïti. Obstacles, initiatives et perspectives de développement, par Sandie Blaise, Duke University (États-Unis)
  • La diffusion de la poésie yiddish dans l’espace germanophone. Le cas des éditions bilingues, par Caroline Puaud, université Paris-Sorbonne (France)
  • Écrire et publier à Madagascar. Comment atteindre le monde ?, par Dominique Ranaivoson, université de Lorraine (France)
  • Faire dialoguer (en ligne) les langues minorées. L’exemple d’une collaboration intergénérationnelle en Afrique de l’Est, par Pierre Boizette, université Paris-Nanterre (France)
  • Normativité, diversité et dynamiques de création dans le champ littéraire basque contemporain. Étude de ses tendances de fonctionnement à travers la trajectoire littéraire d’Eñaut Etxamendi, par Itziar Madina Elguezabal, école doctorale Bordeaux-Montaigne (France)
  • Repérer, cataloguer, rendre visible. La place des langues minorées dans les collections de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), entretien avec Marine Defosse, Soline Lau-Suchet et Nicolas Pitsos, bibliothécaires à la BULAC (France)
  • « Tant que la langue circulera, nous aurons des livres à produire ». Publier en langue corse, entretien avec Bernard Biancarelli, éditions Albiana (Corse/France)
  • « L’édition doit grandir le monde ». Mémoire d’encrier et les langues du monde, entretien avec Rodney Saint-Éloi, éditions Mémoire d’encrier (Québec/Canada)
  • « Le sauvetage d’une langue est une tâche qui nous incombe à tous ». Publier de la littérature jeunesse en langues autochtones au Mexique, entretien avec María Yolanda Argüello Mendoza, éditions Magenta (Mexique)
  • Les politiques publiques du livre et de la lecture en faveur des langues autochtones au Chili. Intervention (réactualisée en 2020) au Parlement du livre et de la parole, par Paulo Slachevsky, Lom Ediciones (Chili)
  • Sauver, transmettre. Un exemple de transcription-traduction d’oeuvres de la littérature orale des peuples du Vietnam, par Mireille Gansel, traductrice, écrivaine (France)
  • L’engagement de PEN en faveur des droits linguistiques. L’importance d’écrire, de publier et de lire en langues marginalisées, entretien entre Peter McDonald, université d’Oxford (Royaume-Uni) et Carles Torner, PEN International (Catalogne/Espagne)

URL de référence : https://www.alliance-editeurs.org/langues-minorees-nathalie-carre-et,1392

Flyer DP Langues minorées sommaire

David Jaomanoro: Madagascar-Mayotte d’une île l’autre

Interculturel Francophonies, n° 36, nov.-déc. 2019, David Jaomanoro: Madagascar-Mayotte d’une île l’autre

sous la direction de Dominique Ranaivoson

Alliance Française Lecce, 2020.

EAN13 : 9788895343358.

Le n° 36, nov. déc. 2019 d’Interculturel Francophonies (168 pp., 15€), revue semestrielle sur les cultures et littératures nationales d’expression française publiée par l’Alliance Française de Lecce et dirigée par Andrea Calì, vient de sortir. Ce numéro, consacré à David Jaomanoro: Madagascar-Mayotte d’une île l’autre, a été coordonné par Dominique Ranaivoson (Université de Lorraine).

David Jaomanoro (1953-2014) a vécu à Madagascar puis à Mayotte. Il a laissé une œuvre en français traversée par les langues régionales qui évoque les hommes et les femmes pris entre les traditions inhumaines, les injustices familiales et les dures contraintes économiques. Passant de la poésie au théâtre et à la nouvelle, il était aussi un extraordinaire conteur du Nord de Madagascar, un animateur, un musicien et un modèle pour les jeunes de Madagascar, Zanzibar, la Tanzanie, le Mozambique et les Comores qu’il fédérait autour d’activités en français. Il a publié deux recueils de nouvelles et ses Œuvres complètes sont parues en 2017.
Le présent volume rassemble des analyses des divers aspects de ses textes et les témoignages de ses amis, collaborateurs, interprètes et traducteurs. Ils permettront de replacer cet écrivain resté éloigné des centres de reconnaissance dans son contexte culturel et de mieux comprendre une œuvre à la fois simple et nourrie de plusieurs traditions littéraires, comique et tragique.

Sommaire

Introduction

Dominique Ranaivoson, David Jaomanoro: la grande voix du Nord de Madagascar

I. David Jaomanoro dans son environnement

  • Ornella Cynthia Parfait, David Jaomanoro dans le paysage littéraire malgache et mahorais
  • Cerveau Kotoson, David Jaomanoro et Nassur Attoumani : amis et collaborateurs à Mayotte
  • Jean-Luc Raharimanana, David Jaomanoro, une œuvre inachevée?

II. David Jaomanoro et ses personnages: approches thématiques

  • Andrea Calì, Femmes violées, abusées, harcelées dans Pirogue sur le vide
  • Linda Rasoamanana, Résistance, coping, résilience et réactualisation dans les eaux et les mangroves mahoraises: Pierrot et Ndzaka Lapiné
  • Dominique Ranaivoson, David Jaomanoro, passeur de cultures ou hardi juge des traditions
  • Dominique Ranaivoson, Le théâtre de Jaomanoro: de la farce au drame

III. Circulation des textes

  • Cerveau Kotoson – Dominique Ranaivoson, Ils ont joué Jaomanoro. Entretien avec Cerveau Kotoson et sa troupe
  • Margaret Besser – Bret Maney, Traduire David Jaomanoro en anglais: deux expériences

Chrono-bio-bibliographie

Bio-bibliographie sommaire des collaborateurs

URL de référence : https://sites.google.com/view/alliancefrlecce