Archives de catégorie : ASOHLIS

Approches socio-historiques des littératures du Sud

Quelles approches socio-historiques des littératures des suds ?

Journée d’étude 22 juin 2021

Université de Lorraine, Metz

UFR Arts Lettres et Langues (Ile du Saulcy)

Groupe de recherche ASOHLIS / ECRITURES EA 3943

 Journée d’étude en format « hybride ». Inscription à la séance sur « Teams » sur demande.

Pour diverses raisons, essentiellement historico-politiques et institutionnelles, les littératures des Suds ont, comparativement aux corpus canoniques des littératures « occidentales », font l’objet de moins d’approches historiques et sociologiques. Pour une part, cela peut s’expliquer par la disponibilité moindre d’archives constituées ; mais pour une part plus importante, cela s’explique par des facteurs idéologiques, la priorité ayant été donnée à la mise en évidence de leurs dimensions de témoignage et de résistance plutôt qu’à l’étude de leurs conditions de possibilités institutionnelles et matérielles, et à l’analyse de leurs modes d’existence. Un certain nombre de travaux existent néanmoins déjà dont on cherchera à évaluer l’apport spécifique, notamment dans les domaines suivants :

  • histoire du livre, de l’édition et de la lecture, ainsi que de la scène ;
  • sociologie de la circulation des biens culturels (traductions…) ;
  • sociologie des acteurs (écrivains, intermédiaires du monde du livre et de la scène, institutions…), notamment à partir de la théorie du champ ;
  • approches socio-discursives, complémentaires aux précédentes, mais mettant l’accent sur les discours de positionnement, les postures et autres scénographies.

Les communications attendues contribueront à dresser un bilan critique à partir d’un point de vue particulier. Chaque intervention cherchera à évaluer l’apport théorique de travaux déjà existants, en mettant à l’épreuve des concepts précis déjà constitués par les approches socio-historiques de la littérature : dans quelle mesure ces concepts devraient-ils (ou non) être reconduits, repensés, nuancés ou complexifiés quand on étudie empiriquement les littératures des Suds ? les propositions devront dont indiquer de quel concept (ou groupe de concepts) elles comptent traiter, et à partir de quels ouvrages de référence (1 à 3 pour éviter l’effet de liste). Cette journée d’étude remplira ainsi pleinement son rôle scientifique de bilan de la recherche, tout en permettant de circonscrire les problématisations futures qu’élaborera le groupe de travail (programmation de colloques, séminaires etc.).

Coordination Pierre Halen (pierre.halen@univ-lorraine.fr) et Tristan Leperlier (tristan.leperlier@gmail.com)

Comité scientifique : Groupe ASOHLIS (Approches socio-historiques des littératures des Suds).

Continuer la lecture de Quelles approches socio-historiques des littératures des suds ?

Conditions d’émergence des auteurs dramatiques à Ouagadougou

Le prochain séminaire du groupe ASOHLIS (Approches Sociales et Historiques des Littératures des Suds) aura lieu le vendredi 7 mai de 14h à 16h30.

Nous y écouterons Aurore Desgranges, doctorante à l’Université de Lyon 2 en cotutelle avec l’Université Ouaga 1 Pr. Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou, dont la communication en avril a dû être différée, et échangerons avec elle autour du thème suivant :

« Les conditions d’émergence des auteurs dramatiques à Ouagadougou ».

Le séminaire a lieu sur ZOOM.

Pour y participer, veuillez contacter Pascale Goetschel : pascale.goetschel@univ-paris1.fr

Au plaisir de vous retrouver ou vous rencontrer !

Journée d’étude ASOHLIS

Journée d’étude ASOHLIS du mardi 22 juin à Metz

Quelles approches socio-historiques des littératures des Suds ?

Coordination : Pierre Halen & Tristan Leperlier

Participants : groupe de recherche ASOHLIS, mais il reste des possibilités pour présenter une intervention

Mode hybride : participations en présence et à distance (via Zoom)

Argument

Pour diverses raisons, essentiellement historico-politiques et institutionnelles, les littératures du Sud ont, comparativement aux corpus canoniques des littératures « occidentales », fait l’objet de moins d’approches historiques et sociologiques. Pour une part, cela peut s’expliquer par la disponibilité moindre d’archives constituées ; mais pour une part plus importante, cela s’explique par des facteurs idéologiques, la priorité ayant été donnée à la mise en évidence de leurs dimensions de témoignage et de résistance plutôt qu’à l’étude de leurs conditions de possibilités institutionnelles et matérielles, et à l’analyse de leurs modes d’existence. Un certain nombre de travaux existent néanmoins déjà dont on cherchera à évaluer l’apport spécifique, notamment dans les domaines suivants :

  • histoire du livre, de l’édition et de la lecture ;
  • sociologie de la circulation des biens culturels (traductions…) ;
  • sociologie des acteurs (écrivains, intermédiaires du monde du livre, institutions…), notamment à partir de la théorie du champ ;
  • approches socio-discursives, complémentaires aux précédentes, mais mettant l’accent sur les discours de positionnement, les postures et autres scénographies.

Les communications attendues contribueront à dresser un bilan critique à partir d’un point de vue particulier. Chaque intervention cherchera à évaluer l’apport théorique de travaux déjà existants, ou à mettre à l’épreuve des concepts précis déjà constitués par les approches socio-historiques de la littérature : dans quelle mesure ces concepts devraient-ils (ou non) être reconduits, repensés, nuancés ou complexifiés quand on étudie empiriquement les littératures des Suds ? Cette journée d’étude remplira ainsi pleinement son rôle scientifique de bilan de la recherche, tout en permettant de circonscrire les problématisations futures qu’élaborera le groupe de travail (programmation de colloques, séminaires etc.).

Déclaration d’intérêt à communiquer dès que possible.

Titre, argument et plan sommaire de communication à soumettre avant le 15.04.2021

Le programme sera communiqué au plus tard le 01.05.2021.

Inscriptions préalables auprès de Tristan Leperlier : tristan.leperlier@gmail.com & Pierre Halen : pierre.halen@univ-lorraine.fr

Comité scientifique : Groupe Asohlis

Prochain séminaire ASOHLIS

Le prochain séminaire du groupe de recherche ASOHLIS (Approches Sociales et Historiques des Littératures des Suds) aura lieu vendredi 2 avril de 14h à 16h30/17h.

Aurore Desgranges (doctorante à l’Université de Lyon 2 en cotutelle avec l’Université Ouaga 1 Pr. Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou) y proposera une communication intitulée :

« Les conditions d’émergence des auteurs dramatiques à Ouagadougou»

Le séminaire a lieu sur ZOOM.

Pour y participer, n’hésitez pas à contacter Pascale Goetschel : pascale.goetschel@univ-paris1.fr

Au plaisir de vous y retrouver ou rencontrer !

Séminaire ASOHLIS sur le TILF (Théâtre international de langue française)

Le prochain séminaire du groupe ASOHLIS (Approches Sociales et Historiques des Littératures des Suds) aura lieu ce vendredi 19 mars de 14h à 16h30/17.

Pascal Goetschel et Amélie Thérésine y présenteront leurs recherches en cours :

« Autour du Théâtre international de langue française : recherche en cours »,

Le séminaire a lieu sur ZOOM. Pour y participer, n’hésitez pas à contacter Pascale Goetschel : pascale.goetschel@univ-paris1.fr

Au plaisir de vous y retrouver ou rencontrer !

Séminaire ASOHLIS

Séminaire du groupe ASOHLIS (Approches Sociales et Historiques des Littératures des Suds)

Vendredi 5 février 2021 – 14h-17h30 sur Zoom

  • Faire émerger le réseau littéraire francophone haïtien à l’ère du numérique
    Par Anaïs Chambat (ENS), Inès Burri (université de Lyon 3), Célian Ringwald (université Lumière Lyon 2)

Vendredi 19 mars 2021 – 14h-17h30

  • À propos du Théâtre international de langue française et du festival des Francophonies en Limousin
    Par Amélie Theresine (Institut de Recherche en Études Théâtrales (IRET), Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) & Pascale Goetschel (CHS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Vendredi 2 avril2021 – 14h-17h30

  • Les auteurs dramatiques burkinabè à la croisée des espaces de consécration
    Par Aurore Desgranges (doctorante à l’Université de Lyon 2 en cotutelle avec l’Université Ouaga 1 Pr. Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou) 

Inscriptions préalables auprès de Pascale Goetschel : pascale.goetschel@univ-paris1.fr