Archives de catégorie : La revue

ELA : l’intégralité des numéros en ligne

Les numéros 1 (1996) à 55 (2023) des Études littéraires africaines sont intégralement en ligne* sur la plateforme Erudit.org  :

Plus de 2300 articles en ligne !

* Rappel : Les livraisons de l’année précédente ne sont pas encore en accès libre, car il faut être abonné. Pour se procurer les derniers numéros parus, il faut soit disposer d’un accès en ligne à Erudit (via son établissement, ou renseignements sur Erudit), soit être membre cotisant de l’Apela (revue “papier”), soit… attendre un an.

Les droits relatifs aux versions numériques sont réservés.

Il est encore temps pour se procurer la version imprimée ! ainsi que divers numéros qui ne sont pas encore épuisés… ou pour devenir membre de l’association pour l’année en cours, ou pour plusieurs années !

Relire Senghor. ELA 56 (2023)

Dossier : Relire Senghor

Textes réunis par Elara Bertho et Étienne Smith

  • Relire Senghor ? (Elara Bertho et Étienne Smith)
  • À la gauche de Senghor : relire le président en action
    (Florian Bobin)
  • Relire le poète Senghor à la lumière de son fédéralisme politique (Sébastien Heiniger)
  • Le projet de la série Liberté : un colosse aux pieds d’argile
    (Edoardo Cagnan)
  • Le Royaume d’enfance sous le regard de Gaïa (Xavier Garnier)
  • Lecture génétique du poème « Chant pour Yacine Mbaye »
    (Claire Riffard et Mbaye Gueye)
  • Entretien avec Sarah Frioux-Salgas (Elara Bertho)
  • L’œuvre en élaboration : de quelques « mots-ciment »
    de Senghor dans le « Cahier de Verson »
    (Papa Samba Diop)

Hommage

Hommage à Jacques Chevrier (R. Fonkoua)

À propos… des Bons ressentiments d’Elgas

  • Libre ! (J.-P. Orban)
  • Des ambivalences post-coloniales à l’incolonisable
    (M.
    Lombard)
  • Je t’aime, moi non plus : les émotions post-coloniales
    d’Elgas (N. Chavoz)

Varias

  • « Toi / ce bris d’île entière » : le fragment poétique comme
    relation au monde dans l’œuvre d’Édouard J. Maunick
    (C. Lotz)
  • Renoncer à l’épopée: trois figurations littéraires de la
    « Toussaint rwandaise » de 1959 (Reisdorff, Marchal, Ruti)
    (P. Halen)

Comptes rendus

Écopoétique des profonds. ELA 55 (2023)

Sous la direction d’Alice Desquilbet et Xavier Garnier

Sommaire

Dossier

  • Introduction. Alice Desquilbet et Xavier Garnier
  • Petroleum de Bessora : de la fossile-fiction à l’herméneutique des profonds. Pauline Hachette
  • Le piège Kariba : une lecture écopoétique du fleuve Zambèze. Margaux Vidotto

À propos… des Écopoétiques africaines

  • À l’écoute des textes et des lieux. Maëline Le Lay
  • Énergie combative. Justine Feyereisen

À propos… d’une nouvelle conception de la francophonie

  • Vers une francophonie transnationale. Ninon Chavoz
  • Entretien avec Maxime Del Fiol. Ninon Chavoz

Varias

  • L’écriture végétale de Jean-Joseph Rabearivelo : proposition de lecture écopoétique. Xavier Garnier
  • Recueillir les épopées en Afrique de l’Ouest : entretien avec Christiane Seydou

Note critique

Berry l’Ancien, ancêtre exemplaire de la modernité congolaise, ou les vertus de la mémoire narrative. Pierre Halen

Comptes rendus

Thèses soutenues en 2022

Futurs africains. ELA 54 (2022)

Sortie de presse : 10 mars 2023
Ce numéro sera envoyé dans la foulée aux membres cotisants (2022) de l’Association ainsi qu’aux abonnés.

C’est le bon moment pour renouveler votre cotisation 2023 (si ce n’est pas encore fait !).

Futurs africains : utopies et dystopies

Textes réunis par Ninon Chavoz et Anthony Mangeon

  • Où va l’Afrique ? Narrer les futurs africains, entre prospective et science-fiction (Ninon Chavoz et Anthony Mangeon)
  • Écologie et technologie dans les fictions d’épidémie : l’Afrique du futur entre dystopie et utopie chez Paul McAuley, Lauren Beukes, Deon Meyer et Namwali Serpell (Francesca Cassinadri)
  • L’Afrique au risque de la fiction : représentations de la menace djihadiste chez Jean-Marc Ligny, Deji Bryce Olukotun et Gavin Chait
    (Vittoria Dell’Aira)
  • Lueurs utopiques dans les dystopies climatiques africaines d’Ayerdhal, Jean-Marc Ligny, Wanuri Kahiu et Nick Wood (Khadr Hamza)
  • Une « soif de lendemain »: le futur dans le premier théâtre de Sony Labou Tansi (Céline Gahungu)
  • Le lien animal : utopies et dystopies de la science-fiction contemporaine (Elara Bertho)
  • Rejets de l’utopie, retours en dystopie : ambiguïtés semi-périphériques et discontinuités génériques dans la trilogie Rosewater de Tade Thompson (Peter J. Maurits)
  • Rouge impératrice de Léonora Miano : invitation et convocation des « métaphores du futur » (Mélissa Buecher-Nelson)
  • Temporalités et subjectivité post-apocalyptiques dans Les Écailles du ciel de Tierno Monénembo (Susanne Goumegou)

À propos… de l’afrofuturisme

2022, année afrofuturiste ? (comptes rendus)

Futurs africains : dialogue entre Frédéric Neyrat et Anthony Mangeon

  • Une Afrique renversante : à propos de L’Afrique au futur : le renversement des mondes d’Anthony Mangeon (Frédéric Neyrat)
  • Des anges noirs et des porcs-épics : à propos de L’Ange noir de l’Histoire : cosmos et technique de l’Afrofuturisme de Frédéric Neyrat
    (Anthony Mangeon)

Entretiens

  • « Infuser des avenirs désirables » : entretien avec Michael Roch à propos de Tè Mawon (Ninon Chavoz et Anthony Mangeon)
  • Saga familiale, éthique et science-fiction : entretien avec Annie Lulu
    (Ninon Chavoz et Anthony Mangeon)
  • Que faire ? ou le dilemme du thé et du café : entretien avec Gavin Chait (Ninon Chavoz, Vittoria Dell’Aira et Anthony Mangeon)

Comptes rendus

La traduction en Afrique. ELA 53 (2022)

Dossier : Approches pluridisciplinaires et postcoloniales de la traduction en Afrique

Textes réunis par Christine Le Quellec Cottier et Anaïs Stampfli

  • Pour un universel latéral pluridisciplinaire de la traduction en Afrique (Anaïs Stampfli et Christine Le Quellec Cottier)
  • Traduire, moderniser, re-raconter : glose de traducteurs dans trois récits traduits en wolof (Alice Chaudemanche)
  • Traduction et circulation transnationale : le cas de la littérature gabonaise (Laude Ngadi)
  • Écritures d’Afrique, écritures en Afrique : Proche Afrique de Gérard Macé, sa traduction en arabe et sa rétrotraduction en français (Francesca Dell’Oro)
  • Politique linguistique et traduction juridique en Guinée équatoriale : pratiques et enjeux (Adeline Darrigol)
  • La traduction comme traversée des espaces urbains dans Samba pour la France de Delphine Coulin (2011) (Hugues Diby)
  • La traduction vers l’anglais de l’Hommage à la femme noire : transposition d’une encyclopédie (Anaïs Stampfli)

À propos

… des prix littéraires de la rentrée 2021
(Madeline Bedecarré, Philip Whyte, Tobias Warner, Mélanie Joseph Vilain, Ninon Chavoz)

Varias

  • Comment lire Doguicimi ? Formes et enjeux d’un roman historique (Vincent Debaene)
  • Frances W. Pritchett (1922-2012) et la littérature igbo en ligne : une œuvre pionnière (Françoise Ugochukwu)

Comptes rendus

Thèses soutenues en 2021

(Re)lire les féminismes noirs

Présentation du numéro des Etudes Littéraires Africaines  51 : “(Re)lire les féminismes noirs” Claudine Raynaud et Tina Harpin dir., 2021

EMMA, axe 3 « faire commun », Université Paul-Valéry Montpellier 3

Mardi 7 juin 2022 à 18h en format hybride : en salle 126 sur le campus Saint-Charles 1 (U. Paul-Valéry Montpellier 3) et en visioconférence*

Séminaire animé par 

  • Tina Harpin, Maîtresse de conférence en littérature comparée, Université de Guyane, MINEA, chercheuse associée au laboratoire ITEM/CNRS
  • Claudine Raynaud, Professeur émérite en études américaines, EMMA, ITEM/CNRS

Ce dossier propose de relire des auteures de l’Amérique et de l’Afrique associées au féminisme noir, compris comme mobilisation et comme conscience féministe des femmes noires. La première partie du dossier, dédiée à Angela Davis et à Audre Lorde, se concentre sur l’apport de ces deux penseuses et écrivaines des États-Unis, terre de naissance proclamée du « Black Feminism » par-delà les frontières chronologiques strictes de la « deuxième vague » féministe (1960-1980). La deuxième partie s’attache à deux autres voix pionnières, celles des féminismes africains francophones et anglophones, également de la « seconde vague » : Awa Thiam et Flora Nwapa, dont l’influence durable est commentée. La dernière partie du dossier aborde Roxane Gay, Joan Morgan, Djamila Ribeiro et Chimamanda Ngozi Adichie, quatre auteures « phares » de la « troisième vague » des féminismes noirs africains américains, afro-brésiliens et africains dans un monde globalisé où paraissent s’opposer un féminisme noir radical et un féminisme plus ironique qui joue avec les codes de la culture pop.
Ce choix d’auteures d’Afrique et d’Amérique met ainsi à distance la notion de « féminisme noir » pour en saisir les diverses modalités et l’urgence, passée et présente, à l’heure de débats internationaux grandissants sur l’actualité du féminisme et de l’antiracisme face aux violences faites aux femmes et face aux meurtres dont les Noirs sont toujours victimes. Contre un fétichisme de la théorie, nous suggérons, à la façon de Barbara Christian, l’exploration d’une bibliothèque féminine et féministe noire éclectique et puissante, inspiratrice de nouvelles lectures de la réalité et de nouveaux possibles. La (re)lecture comme activité critique est donc au cœur de cette esquisse transatlantique d’une bibliothèque féministe noire et d’une galerie (quasi infinie) de figures pensantes et militantes entre Afrique et Amériques noires.

*Pour obtenir le lien et les codes de visioconférence, écrire à Marc.Lenormand@univ-montp3.fr

De la Chinafrique. ELA 52 (2021)

Dossier : De la Chinafrique

Textes réunis par Ninon Chavoz, Pierre Leroux et Florence Paravy

  • Introduction (Ninon Chavoz)
  • Qui a peur de la Chinafrique ? « The Road Workers of Chalbi » de Dalle Abraham et « The Sale » de Tendai Huchu (Mingqing Yuan et Ninon Chavoz)
  • Sortir de la névrose coloniale avec Khadi Hane, Koffi Kwahulé et des figures de serial killers (Abdoulaye Imorou)
  • L’acrobatie ténébreuse de Confucius : lectures « intégrées » de Dai Sijie et de Paul Kawczak (Ninon Chavoz)
  • Fantasmagories : Henri Lopes et la Chine (Céline Gahungu)
  • « An eternal sea unites our people » : la Chinafrique par l’océan dans The Dragonfly Sea d’Yvonne Adhiambo Owuor (Aurélie Journo)
  • Héritages africains du « petit dragon » : réappropriations et réinterprétations du cinéma d’action hongkongais (Pierre Leroux)
  • De la matière et des trous : l’envers du décor de la coopération sino-congolaise contemporaine (Alice Desquilbet)

À propos de…

L’art contemporain africain : derniers inventaires

  • Huit trucs pour ne pas définir l’art contemporain africain : à partir de l’anthologie de textes rassemblés par Cédric Vincent (Ninon Chavoz)
  • Revue noire rediviva : à partir de l’anthologie Histoire, histoires (Anthony Mangeon)
  • Déambuler dans une « ville performance » : à partir du catalogue Kinshasa chroniques (Alice Desquilbet et Nicolas Martin-Granel)

Varias

  • À propos de l’intertexte biblique dans L’Œil le plus bleu de Toni Morrison et Les Aubes écarlates de Léonora Miano (Céline Élisa Ngo Mode)
  • Écriture grotesque et ambivalence de l’imaginaire de la crise dans Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez de Sony Labou Tansi et Za de Raharimanana (Marion Ott)
  • Les voix spectrales de Toussaint Louverture : pour une relecture de l’histoire dans les romans de Fabienne Pasquet et de Jean-Claude Fignolé (Léa Dumetier)

Comptes rendus

ELA_52_1-3