Archives par mot-clé : Allemagne

Papa S. Diop, lauréat du Prix Humboldt de la Recherche 2015

Papa    Samba    Diop, Lauréat    du    « Prix    Humboldt    de    la    Recherche    2015 ».
(Papa Samba Diop est Professeur    de    littérature    francophone et comparée    à    l’Université    Paris-Est    Créteil, UFR Lettres Langues et Sciences Humaines, laboratoire “Lettres, Idées, Savoirs” EA4395)

Le Prix Gay-Lussac Humboldt, ainsi appelé en France, est un prix créé en 1981 par les gouvernements français et allemand. En Allemagne, la Fondation Alexander von Humboldt, pour sa part, décerne le Prix Gay-Lussac Humboldt à des scientifiques ayant pour objectif de conduire un projet de recherche à long terme en coopération avec des collègues allemands, en Allemagne. Les candidatures sont présentées par des scientifiques allemands de renommée internationale. Le Prix Gay-Lussac Humboldt (Humboldt Forschungspreis) s’inscrit dans le cadre général du programme  du prix scientifique “Alexander von Humboldt” que la Fondation décerne à des étrangers de tout premier plan, dans   toutes les disciplines.

La candidature de Papa Samba Diop a été présentée par le Pr. Dr. Hans-Jürgen Lüsebrink de l’Université de Saarbrücken. Et parmi les lettres de soutien à cette candidature [des Professeurs Souleymane Bachir Diagne de    l’Université de Columbia (U.S.A.) ; Qader Nasrin de la Northwestern University (U.S.A.) ; Jean  Bessière de    l’Université Paris III    (France)], compte celle du  Pr. Dr.  János Riesz de l’Université de Bayreuth, qui retrace la carrière de Papa Samba Diop, dans le cadre d’une coopération scientifique internationale dont la Chaire de Komparatistik de    Bayreuth, a  été, de 1982 à  1995, le foyer principal.

Papa Samba Diop, parrainé par le Pr. Dr. Hans-Jürgen Lüsebrink, participera, du 6 au 8 juillet 2016, à Berlin, à la   Jahrestagung (Annual Meeting) qui réunit tous les lauréats du Humboldt-Forschungspreis.

URL de référence : http://www.fabula.org/actualites/papa-s-diop-laureat-du-prix-humboldt-de-la-recherche-2015_72635.php

Archive (re)mix. Vues d’Afrique

1449508952Archive (re)mix

Vues d’Afrique

Maëline Le Lay, Dominique Malaquais & Nadine Siegert (dir.)

Presses Universitaires de Rennes, coll. Arts contemporains

Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 244 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-4270-9 Disponibilité : en librairie

La production d’art en tant qu’instrument d’exploration des matériaux et des techniques relatifs à l’archive est une pratique qui est familière, mais la place qu’elle occupe en Afrique a attiré relativement peu l’attention. Cette rencontre en Afrique entre artistes et archives est ici approchée de façon multi- et transdisciplinaire. Les modes d’expression abordés vont du hip-hop à la muséologie, à la sculpture, en passant par l’installation, le film, la photographie ou le théâtre.

Avec le soutien de Sciences Po Bordeaux, université Bordeaux-Montaigne, laboratoire LAM, université de Bayreuth, le conseil régional d’Aquitaine et l’université Franco-Allemande de Sarrebruck.

Cet ouvrage fait suite au congrès biennal de l’APELA organisé à Bordeaux en 2013 sur le thème « Archive, Texte, Performance ». Il comprend plusieurs chapitres réécrits d’après les communications données au congrès et intègre également plusieurs contributions inédites, ainsi qu’une préface d’Alain Ricard & Ulf Vierke.

URL de référence : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4009

La Question de l’auteur en littératures africaines

Begenat-Neuschäfer, Anne / Mazauric, Catherine (éds.)

La question de l’auteur en littératures africaines

lauteurlittafActes du 14e Congrès de l’APELA organisé à Aix-la-Chapelle par Anne Begenat-Neuschäfer, Daniel Delas, Pierre Halen et Catherine Mazauric, du 22 au 24 septembre 2011.

Année de publication: 2015

Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, 2015. 228 p., 8 ill. en couleurs
ISBN 978-3-631-65431-6 rel.  (Hardcover)

Collection  Sprachen – Literaturen – Kulturen – volume 4

Le 14e Congrès de l’Association pour l’étude des littératures africaines (APELA) entendait poser la question de l’auteur dans le champ spécifique des littératures africaines (domaines francophone et lusophone notamment). Après la question de l’« invention » de l’auteur africain, des raisons et des opérations qui la rendraient possible, il convient en effet de se pencher sur les instances de légitimation de l’auteur africain et de son œuvre : outre les éditeurs du « centre », les collections patrimoniales, les prix littéraires, les festivals, salons et rencontres littéraires, la critique littéraire, les médias audio-visuels et jusqu’aux réseaux sociaux jouent aujourd’hui un rôle dans la « fabrique » de l’auteur reconnu. Les contributions réunies ici examinent enfin la négociation, dans le contexte africain, entre les figures et postures d’auteur et l’insistante question de l’oralité anonyme et collective.

Table des matières (L’auteur)

La question de l’auteur

URL sur le site de l’éditeur : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=81647&cid=450&concordeid=265431

ALA Conference 2015: African features and beyond, visions in transition

From June 3rd – June 6th, 2015, the 41st Annual Conference of the African Literature Association (ALA) will take place at Bayreuth University/Germany. Scholars from all around the globe are invited to discuss latest developments in studies on African and African-diasporic literature and media, framed by the overarching topic “African Futures and Beyond. Visions in Transition”.

  • VIP: Wole Soyinka
  • Keynote speakers: Teju Cole, Bernardine Evaristo, Noah Sow, Françoise Vergès, Binyavanga Wainaina
  • Caucus speakers: Fahamisha P. Brown, Papa Samba Diop, Anne Adams, Zézé Gamboa

Website: http://www.ala2015.com/#/home/

CFP:Dynamiques culturelles dans le cinéma africain du XXIe siècle

Appel à communications

Dynamiques culturelles dans le cinéma africain du XXIe siècle. Acteurs, formats, réseaux

Kulturelle Dynamiken im afrikanischen Kino des 21. Jahrhunderts. Akteure, Formate, Vernetzungen

Cultural Dynamics in the African Cinemas of the 21st Century: Actors, Formats, Networks

Colloque international, Sarrebruck, 27 et 28 novembre 2015

Les travaux scientifiques sur la création cinématographique du continent africain se sont longtemps concentrés avant tout sur des approches thématiques telles que la représentation de la femme, les migrations, les critiques du néocolonialisme etc. Depuis quelques années, les aspects esthétiques entrent de plus en plus en considération. Un autre thème au cœur des débats est celui de la distinction entre le cinéma d’art et d’essai et le cinéma commercial qui a longtemps recouvert l’opposition entre le ‘Nollywood’ nigérian d’un côté et les productions en grande partie issues du cinéma africain francophone de l’autre.

Dans ce contexte, des critiques et spécialistes, entre autres Olivier Barlet et la revue Africultures, ont fait état d’une crise du cinéma subsaharien au niveau de la production et de la distribution, mais aussi concernant son positionnement économique et surtout esthétique et thématique sur et à l’extérieur du continent africain. Des appels à un renouveau du film africain se sont fait entendre, notamment au vu de la forte présence de cinéastes nord-africains sur le devant de la scène cinématographique africaine.

Le colloque organisé dans le cadre du 15e anniversaire du festival « Journées du cinéma africain » (www.afrikanische-filmtage.de) à Sarrebruck invite à réfléchir à ces dynamiques culturelles du cinéma africain au XXIe siècle. La thématique du colloque s’articule autour de trois axes :

  1. Les acteurs et agents du cinéma africain ;
  2. Les formats et les genres cinématographiques ;
  3. Les réseaux.

Continuer la lecture de CFP:Dynamiques culturelles dans le cinéma africain du XXIe siècle

Le nœud du monde : politique du corps (post)colonial

Séminaire Le nœud du monde : politique du corps (post)colonial

Perspectives croisées Europe-Afrique-Amérique


Vendredi 27 février 2014, 18h-20h

Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH)
190 Avenue de France, 75013 Paris
Salle 1, Rez-de-chaussée
M° Quai de la Gare (ligne 6)
Elodie MALANDA (Doctorante en littérature, Paris Sorbonne Nouvelle) : « Tu dois devenir noir ». La peau blanche comme fardeau chez les héros des romans pour la jeunesse sur l’Afrique subsaharienne en France et en Allemagne

Ramcy KABUYA (Docteur en littérature générale et comparée Université de Lorraine/Lubumbashi) : Entre marge et invisibilité, les perspectives esthétique et politique du jeu liminal dans les arts

Échanges interculturels entre Europe et Afrique

Séminaire “Transferts culturels”- 03 avril 2013 – Échanges interculturels entre Europe et Afrique

03 avril 2013 – Échanges interculturels entre Europe et Afrique
Hans-Jürgen Lüsebrink (Sarrebruck) : Transferts de savoirs sur l’Afrique. Présentation d’un livre


Les transferts de savoirs entre l’Afrique subsaharienne et l’Occident ont
 été extrêmement asymétriques pendant l’époque coloniale, et sont restés 
largement déséquilibrés. Pourtant des productions scientifiques africaines
modifient progressivement ce constat. A partir de cas paradigmatiques on
 peut suivre l’élaboration franco-allemande de l’image d’une région du monde
 ayant son histoire et ses spécificités et la définition des contours de
 cette région du monde à travers les médias. Nous retiendrons, dans les
études de cas, de préférence des exemples pris dans la période du siècle qui
 va de la révolution de 1848 au début des indépendances africaines.
 L’accent est mis sur la production de savoir scientifique, sur le rôle 
capital de disciplines comme l’ethnologie, la linguistique africaine, 
l’anthropologie. Mais des études de cas comme celles sur Friedrich Sieburg,
 permettent également d’éclairer l’importance d’autres domaines de
 représentation de l’Afrique et de transferts de savoirs sur l’Afrique,
 atteignant un plus large public, et d’étudier leurs interconnections avec le
domaine scientifique.

Ninja Steinbach-Hüther (Leipzig) : La présence en Allemagne des publications 
universitaires en provenance d’Afrique. Un état des lieux
Bien que la globalisation culturelle laisse supposer qu’il soit possible de
 produire et de recevoir de façon égalitaire des informations partout dans le
monde, les cartes du savoir sont en réalité caractérisées par un
 déséquilibre énorme. Ce déséquilibre peut s’expliquer par les structures
 culturelles, économiques et politiques du marché global et du pouvoir en 
place dans les pays-mêmes. En dépit de l’accroissement des liens 
internationaux, relativement peu de livres provenant de scientifiques 
africains sont redirigés vers l’Europe. Mais il n’existe à l’heure actuelle 
aucune échelle de données permettant d’indiquer leur présence en France et 
en Allemagne. Il s’agit d’analyser ce phénomène à travers le transfert trilatéral de la littérature académique africaine en
 France et en Allemagne, limitée aux livres et aux recueils rédigés par des 
intellectuels africains, ayant vécu en Afrique ou qui ont fait la navette
 entre l’Afrique et un pays extérieur au moment de leur publication.
Les séances ont lieu en salle INFO 1 de l’Ecole normale supérieure,
45 rue d’Ulm, 75005 Paris, le vendredi matin de 9h30 à 12h30. La salle se trouve dans le bâtiment Rataud, au 2e sous-sol.
Emprunter l’ascenseur situé à l’entrée du bâtiment.