Archives par mot-clé : Colloque

AAP: La fin et le commencement

Colloque international “La fin et le commencement”

Hommage au cycle antillais de Simone et André Schwarz-Bart

Université des Antilles, Guadeloupe, 24 et 25 octobre 2024 

Date de tombée (deadline) :

Ce colloque international est pensé comme le second temps d’une réflexion collective venant prolonger les riches échanges et conférences des journées d’étude de septembre 2021 à l’Université de Lausanne. Ces dernières, qui interrogeaient les sources et les traces de l’oeuvre dans les textes et avant-textes schwarz-bartiens, ont fait l’objet d’une publication en ligne sur Fabula. Ancré en Guadeloupe, ce colloque suit symboliquement l’itinéraire géographique emprunté par le couple d’écrivains, qui quitte la Suisse à la fin des années 1970 pour s’installer sur l’île natale de Simone Schwarz-Bart. 
A l’image du titre du dernier chapitre de Gouverneurs de la rosée (Jacques Roumain, 1944) qui est repris comme titre d’une section de Ti-Jean l’Horizon (Simone Schwarz-Bart, 1979), ce colloque international « La fin et le commencement » s’attachera à explorer la richesse créative des écrivains installés sur l’île « à cyclones et à volcans » (Pluie et Vent sur Télumée Miracle, 1972, p.11), en dépit d’une disparition de la scène littéraire parisienne. La « fin » du séjour en Europe est le « commencement » d’un foisonnement d’un autre type, enrichi par un terreau d’une autre nature. Dans un prolongement de l’observation de l’œuvre schwarz-bartienne, les chercheurs sont notamment invités à observer le renouveau que représente pour l’œuvre la traduction et la réception qui l’accompagne. La question de la collaboration littéraire, mais également de la collaboration posthume, pourra aussi être étudiée, en ce qu’elle constitue un nouveau « commencement » pour le dit « cycle antillais ». Enfin, il pourrait être intéressant de convoquer, dans une perspective comparatiste, ces auteurs et autrices dont l’œuvre propose un dialogue avec les Schwarz-Bart. Cette approche rappellera l’ancrage des écrits des Schwarz-Bart dans la Caraïbe et les Amériques. 
Il s’agira alors de poursuivre l’esquisse du contour des univers historiques, philosophiques, politiques, religieux, linguistiques et littéraires d’une des œuvres les plus emblématiques du XXe siècle.

Continuer la lecture de AAP: La fin et le commencement

Le labyrinthe littéraire de Mohamed Mbougar Sarr

Colloque international

organisé par Sarah Burnautzki (Universität Heidelberg), Abdoulaye Imorou (University of Ghana) et Cornelia Ruhe (Universität Mannheim)

Université de Mannheim, 15-16 mai 2023

Die Tagung setzt sich zum Ziel, das bisherige Werk des Autors aus ganz unterschiedlichen literaturund kulturwissenschaftlichen Perspektiven aufzuarbeiten und zu diskutieren. Es geht explizit nicht nur um eine Kontextualisierung Mbougar Sarrs als Autor des Senegals, des subsaharischen Afrikas oder der frankophonen Literatur (wenn man sie denn als Gegenbegriff zur  französischen Literatur betrachtet).
Vielmehr ist es das Ziel, Mbougar Sarrs Texte als solche zu analysieren, aber auch als Stellungnahmen zu politisch brisanten Themen von globaler Relevanz (wie etwa der Migration, der Errichtung eines islamischen Staats oder der Homophobie). Sein Agieren im Literatursystem Frankreichs, aber auch seine metaliterarische Dekonstruktion desselben in seinem jüngsten Roman wird ebenso im Zentrum des Interesses stehen wie seine posture als Autor. Die unsere Diskussionen leitende Aufgabenstellung wird es sein, die literaturhistorisch gängige Verortung von Autor:innen aus dem subsaharischen
Afrika zum Ausgangspunkt zu nehmen, um neue, Text wie Autor in vollem Umfang gerecht werdende Forschungsperspektiven zu entwickeln.
Es wurde Wert darauf gelegt, Forscher:innen unterschiedlicher
Qualifikationsstufen und mitunterschiedlichen universitären Verortungen (Eswatini, Frankreich, Kanada, Niederlande, Belgien, Senegal, Südafrika, USA) einzuladen.

Zu unserer großen Freude wird der Autor selbst zu einer Lesung aus
seinem jüngsten, preisgekrönten Roman sowie für eine Diskussion mit dem Publikum in Mannheim sein. Dieser Abend sowie die Podiumsdiskussion mit Vertreter:innen aus der Verlagslandschaft sowie einem Literaturblogger sind für ein interessiertes Publikum geöffnet.

Consulter le programme détaillé

Le labyrinthe littéraire de Mohamed Mbougar Sarr

URL de référence : https://www.uni-mannheim.de/news/radio-feature-zu-mohamed-mbougar-sarr/

Im Labyrinth der Verlage (Table-ronde avec Raphaël Thierry, Isabel Kupski, Réassi Ouabonzi – Modération et traduction : Cornelia Ruhe)

Rencontre avec Mohamed Mbougar Sarr

Consulter l’argumentaire

Personas afrodescendientes en la Península Ibérica ayer y hoy

Personas afrodescendientes en la Península Ibérica ayer y hoy: proyecciones y posicionamientos en la literatura, el arte y los medios

Colloque international, Université de Brême, Allemagne, du 29 au 31 mars 2023

Conférences plénières :

  • Odome Angone (Université Cheikh Anta Diop de Dakar)
  • Antumi Toasijé (Universidad de Nueva York en Madrid)

Plus d’informations sur le site du colloque : https://literatura-afroespanola.uni-bremen.de/2022/09/23/convocatoria-congreso-presencial/

Programme détaillé : Programme_Personas_afrodescendientes

Contact : CongresoBremen2023 [apud]uni-bremen.de

Les univers des Schwarz-Bart

Sources et traces dans les textes et les avant-textes

Simone et André Schwarz-Bart à Lausanne dans les années 70 ©Grasset/Getty/Sophie Bassouls

 

La recherche sur l’œuvre du couple d’écrivains André et Simone Schwarz-Bart a connu récemment des développements importants. Des travaux exploratoires menés en Guadeloupe ont permis d’amorcer la restructuration d’un fonds Schwarz-Bart progressivement déposé depuis à la Bibliothèque nationale de France. Ce préalable constitue le socle d’analyses renouvelées de ce corpus littéraire riche et singulier. 

Les journées tenues en septembre 2021 à l’Université de Lausanne ont été pensées comme un premier temps de réflexion collective, qui sera prolongé en 2024 à l’Université des Antilles. Il n’est pas anodin que ces rencontres aient lieu dans la capitale vaudoise (où André et Simone Schwarz-Bart vécurent de 1963 à 1975), puis en Guadeloupe, suivant ainsi l’itinéraire géographique emprunté par le couple d’écrivains. Dans ce premier temps lausannois, il s’est agi de dessiner les contours des univers littéraires, mais aussi historiques, philosophiques, politiques, religieux et linguistiques qui ont constitué le terreau sur lequel se sont développées les œuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart.

Textes réunis par Jean-Pierre Orban, Claire Riffard et Anaïs Stampfli.

Mis en ligne avec le soutien de l’Université de Lausanne.

Sommaire et articles à découvrir sur Fabula/Les colloques.

Musicaliser la langue : le flow et la voix dans le rap

Musicalizing language: flow and voice in rap music

Programme

Programme téléchargeable

Vendredi 18 novembre / Friday 18 November

 Journée en présentiel / On-site day

 Salles 682 C (matin) et 677 C (après-midi), Grands Moulins (bâtiment C)

10h : accueil des intervenant.e.s et du public.
10h30 : présentation du colloque
11h : Flows et voix du rap français

Présidente de session : Marion Coste (CY Cergy Paris Université)

  • Juliette Hubert (Université Polytechnique des Hauts-de-France), « Le flow “gang” selon Niska : comment faire de la trap qui fait “danser les gars” ».
  • Francesca Aiuti (Université Degli Studi Roma Tre), « “Vol 99 pour Neptune” : le flow afro-futuriste de Youssoupha ».
  • Hector Jenni (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), « Le flow qui surine : violence de la performance rappée chez Booba ».
  • Garance Bressaud (EHESS), « Réceptions et usages de l’Auto-Tune dans le rap français amateur aujourd’hui ».

13h : pause déjeuner

14h30 : Approches genrées du flow

Présidente de session : Virginie Brinker (Université de Bourgogne)

  • Sara Federico (Université de Sassari), « “Je suis qu’une nana/ dégun, niet, makach, walou, nada” : les voix et les flows des rappeuses de Marseille ».
  • Marion Coste (Université Cergy-Pontoise), « Le flow liquide de Lala &ce ».

15h45 : Le flow au carrefour des oralités

Présidente de session : Virginie Brinker (Université de Bourgogne)

  • Jomal Jose (National Institute of Science Education and Research, An OCC of Homi Bhabha National Institute, Bhubaneswar), « Arivu’s sonic mimesis: Dalit Rap that flows from folk music ».
  • Cyril Vettorato (Université Paris Cité), « Ce que l’axé fait au flow : présence des oralités rituelles du candomblé et de l’umbanda dans le rap brésilien ».

17h : pause café
17h30 : table ronde : comment parler du flow ?

Table ronde animée par Emmanuelle Carinos (CRESPPA).

Invité.e.s : Tristan Chacé, rédacteur à l’Abcdr du Son, Ouafae Mameche, journaliste et éditrice, et Yérim Sar, journaliste indépendant.

18h30 : fin de la première journée du colloque.

Samedi 19 novembre / Saturday 19 November

Journée en hybride présentiel et distanciel / Both on site and remote day

Salle 677 C, Grands Moulins (bâtiment C)

9h : accueil des intervenant.e.s et du public.
9h30 : Flows anglophones

Présidente de session : Camille Bloomfield (Université Paris Cité)

  • Wanda Canton (University of Brighton), « UK Drill as the new DADA? ».
  • Thomas Seraille (Univ. Paris-Cité), « Projeter sa voix comme une image : le flow de Kendrick Lamar ».

10h30 : pause café
11h : À l’écoute du rap africain

Présidente de session : Alice Desquilbet (THALIM)

  • Serigne Seye (Université Cheikh Anta Diop), « Mise en scène et thématisation du flow dans le rap sénégalais : un point de vue esthético-historique ».
  • Alice Chaudemanche (INALCO) & Babacar Thiam (INALCO), « Langues, rythme et egotrip dans VQ de Gaston Bandimic : contribution à l’étude du flow dans le rap galsen ».
  • Wendmy Désiré Garba (Université Joseph Ki-Zerbo), « Le flow du rappeur burkinabè Smarty dans “Tends-moi la main” : de la mélancolie aux pleurs ».

12h30 : pause déjeuner

14h : Approches musicologiques du flow

Président de session : Cyril Vettorato (Université Paris Cité)

  • Olivier Migliore (Université Montpellier 3), « Pour une analyse musicale du flow : paramètres et enjeux ».
  • Kyle Adams (Indiana University Jacobs School of Music), « Of DOOM and Dilla: Abstract Flow as Musical Meaning ».
  • Ben Duinker (McGill University), « MF DOOM as high-art hip hop ».
  • Leah Amarosa (University of Cincinnati), « Juxtaposing Flow in 2Pac and The Notorious B.I.G.’s Top Singles ».

16h : pause café

16h30 : Écriture, oralité, improvisation

Président de session : Hector Jenni (Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle)

  • Sarah Houle (Université de Montréal), « Écrire le flow : la voix comme modalité structurante des textes de rap ».
  • Da Titcha (rappeur et coach artistique), « L’énergie freestyle ou rapper comme impro ».
  • Tiffane Levick (Université Toulouse-Jean Jaurès), « Beyond Standardisation and Substitution : Harnessing Flow to Translate Slang ».

18h : fin de la deuxième journée du colloque.

Informations pratiques

Université Paris Cité, bâtiment « Les Grands Moulins », 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris
Accès par le RER C ou par le métro ligne 14, arrêt Bibliothèque François Mitterrand

Les personnes souhaitant assister à la deuxième journée du colloque à distance sont priées d’adresser une demande par email à cyril.vettorato@u-paris.fr en précisant leur nom et affiliation institutionnelle afin d’obtenir un lien de connexion.

URL de référence : https://u-paris.fr/cerilac/colloque-musicaliser-la-langue-le-flow-et-la-voix-dans-le-rap/

AAC : Traumatopie – traumatisme territorial dans les littératures francophones

Colloque international 2023 de l’AIELCEF

« Traumatopie : traumatisme territorial dans les littératures francophones »

Le colloque aura lieu en modes présentiel et distanciel le 27 mai 2023 à l’Université York (Toronto, Canada) dans le cadre du congrès annuel de la Fédération canadienne des sciences humaines (Homepage (fr) | FHSS). Les propositions de communication (300 mots maximum) doivent être accompagnées d’une notice biobibliographique (150 mots maximum) et envoyées avant le 20 janvier 2023 à moustirhassan@outlook.fr et antje.ziethen@ubc.ca

Appel AIELCEF 2023 Traumatopie

URL de référence : https://aielcef.ca/2022/10/colloque-international-de-laielcef-traumatopies-traumatisme-territorial-dans-les-litteratures-francophones/

(Post)Colonial Francophone Archives

SFPS Annual Conference 2022 – (Post)Colonial Francophone Archives: Commemoration, Preservation, and Erasure / Les Archives (post)coloniales francophones: commémoration, préservation, et censure

Nous sommes ravi.e.s de vous informer que l’inscription au colloque “Les Archives (post)coloniales francophones: commémoration, préservation, et censure” (le colloque annuel de la Society for Francophone Postcolonial Studies) est désormais ouverte. Il se tiendra à l’Institute of Languages, Cultures and Societies (Université de Londres, Senate House, Malet Street, Londres, WC1E 7HU) du vendredi 18 au samedi 19 novembre 2022. Le programme du colloque, ainsi que le formulaire d’inscription, sont disponibles ici.
 
Veuillez noter qu’il est obligatoire de devenir membre de la société avant de participer au colloque. Un nombre limité de bourses seront offertes à ceux qui auront du mal à payer les frais d’inscription ou de déplacement. Veuillez contacter les organisatrices, Sara Mechkarini et Dega Rutherford, à sfpsconference2022 [apud] gmail.com, si vous voulez demander une bourse, ou si vous avez d’autres questions concernant le colloque.
 
Veuillez retourner le formulaire d’inscription aux organisatrices, à l’adresse mail notée ci-dessus, avant le vendredi 28 octobre 2022.