Archives par mot-clé : Parution

Autobiographik in Afrika

Vient de paraître :

Autobiographik in Afrika – Literaturgeschichte und Genrevielfalt

Susanne Gehrmann

ISBN 978-3-86821-925-8, 231 S., € 32,50 (2021)

LuKA – Literaturen und Kunst Afrikas, vol. 14


Cette monographie combine l’histoire littéraire des narrations autobiographiques en Afrique subsaharienne avec une approche théorique des genres. Réfutant des suppositions eurocentristes basées sur un concept étroit de l’autobiographie, l’auteure explique la diversité générique qui permet de parler de soi et d’écrire sur soi en Afrique ; de la période précoloniale à la période coloniale, de l’époque postcoloniale extrêmement productive au présent post-postcolonial.
Susanne Gehrmann présente des formes telles que l’auto-louange, les récits d’esclaves, les anthologies, les autobiographies d’enfance, les mémoires politiques, les essais autobiographiques, les témoignages ainsi que les écritures autobiographiques et autofictionnelles en série. Elle analyse ces formes dans le contexte historique en évaluant leurs esthétiques spécifiques, le public visé ainsi que les implications politiques et sociales.
Amadou Hampâté Bâ, Ken Bugul, Manthia Diawara, Buchi Emecheta, Cheikh Hamidou Kane, Antjie Krog, Camara Laye, V.Y. Mudimbe, Ngugi wa Thiong’o, Wole Soyinka et Binyavanga Wainaina sont parmi les auteurs dont l’œuvre autobiographique est analysée.

Diese Monographie vermittelt gattungstheoretisches und literaturhistorisches Überblickswissen zur Autobiographik in Subsaharaafrika, die als ein weitverzweigtes Feld selbstreferenzieller literarischer Diskursformen verstanden wird. Eurozentristische Prämissen widerlegend, die von einem enggefassten Autobiographiebegriff ausgehen, wird die Vielfalt des Genrespektrums eines autobiographischen Kontinuums in Afrika seit der vorkolonialen Epoche über die Kolonialzeit und äußerst produktive postkoloniale Epoche bis hin zur post-postkolonialen Gegenwart aufgezeigt und an exemplarischen close readings verdeutlicht.
Susanne Gehrmann stellt Formen und Funktionen von u.a. Selbstpreis, slave narratives, Anthologien, Kindheitsautobiographien, politischen Memoiren, autobiographischen Essays, Zeugnistexten sowie seriellem autobiographischen und autofiktionalen Schreiben vor und evaluiert diese im Hinblick auf ihren historischen Entstehungs- und Referenzkontext, ihre je spezifische Ästhetik und Adressierung sowie den politischen und sozialen Impetus. Analysiert werden Texte von u.a. Amadou Hampâté Bâ, Ken Bugul, Manthia Diawara, Buchi Emecheta, Cheikh Hamidou Kane, Antjie Krog, Camara Laye, V.Y. Mudimbe, Ngugi wa Thiong’o, Wole Soyinka und Binyavanga Wainaina.

URL de référence : http://www.wvttrier.de/top/Beschreibungen/ID1783.html

French Studies in Southern Africa n° 51.2

*Nouvelle parution*

Table des matières / Contents

  • Yaya Mountapmbémé P. Njoya : « Bien plus proche qu’étranger » : Quête et rencontre de l’Autre dans la poésie d’Andrée Chedid
  • Nevine El Nossery : Le démantèlement des frontières du ‘chez-soi’ chez Fatima Mernissi et Malika Mokeddem
  • Jacques Leenhardt : Le discours antillais d’Édouard Glissant : remarques sur l’épaisseur d’un livre singulier
  • Emmanuel Mbégane Ndour : Rose déluge d’Edem Awumey : entre marronnage et métaspora
  • Karel Plaiche : Écritures de dépossession et figures de l’aliénation dans quelques romans africains francophones sur les guerres en Afrique contemporaine
  • Roger Fopa Kuete : Culture de l’indocilité et crise de la culture politique dans Empreintes de crabe de Patrice Nganang
  • Peter Ndemby Mamfoumby : Mathématique et fiction. Ouvroir et analyse potentielle de L’Anomalie de Hervé Le Tellier
  • Raymonde Moussavou & Karen Ferreira-Meyers : E-learning en contexte de Covid-19 : Quels enjeux pour une mutualisation des pratiques numériques au sein de TICE Afrique ?
  • René Ehouman Koffi & Dorgelès Houessou : De l’épreuve de dictée à la dictée de soi : choix et déterminisme stylistiques pour un questionnement d’un genre scolaire
  • Cédric Belec : L’utilisation du e-learning pour le développement de la compréhension orale du français en contexte universitaire japonais
  • Bernard De Meyer : French Studies in Southern Africa : un demi-siècle de croissance

Comptes rendus & In memoriam

Parution : René Maran

Parution du numéro de la revue Continents manuscrits consacré à René Maran

Agence Meurisse. Disponible sur Gallica

URL de référence : https://journals.openedition.org/coma/6969

Genèses

Parages littéraires de René Maran. Documents commentés

Nouveaux regards

Varia

Griffonner / Respirer

Un nouveau recueil poétique de Bernard Mouralis

Griffonner/Respirer regroupe des poèmes en vers et en prose écrits au cours des années 2020 et 2021. L’ensemble continue de graviter autour de la question de la Voix. Cette fois, cependant, il ne s’agit plus de dire les effets d’une voix décalée, comme dans Voix off suivi de ABC, paru en 2020, mais de cerner ce que peut dire une voix perturbée par un corps qui, depuis bien des années déjà, n’en fait qu’à sa tête. Écrits dans le vert et la lumière de la garrigue du sud de la Drôme, ces poèmes disent également une aventure intellectuelle et poétique que l’auteur résume par le mot architecture, « si beau dans sa simple volonté de dire, quelquefois contre toute probabilité, qu’il faut rester et résister ».

Bernard Mouralis est professeur émérite de l’université de Cergy-Pontoise. Il a enseigné auparavant à l’université de Lille III ainsi que dans plusieurs universités africaines (Abidjan, Lomé, Cotonou).

Griffonner Couverture

  • Date de publication : 11 octobre 2021
  • Broché – format : 13,5 x 21,5 cm • 78 pages
  • ISBN : 978-2-343-24414-3
  • EAN13 : 9782343244143
  • EAN PDF : 9782140192272
  • (Imprimé en France)

Page chez l’éditeur.

Archives matérielles, traces mémorielles et littératures des Afriques

Actes du colloque international tenu à l’Université d’Aix-Marseille,

du 25 au 27 septembre 2019

Textes réunis par Elara Bertho, Catherine Mazauric, Cécile van den Avenne.

et mis en ligne avec le soutien de l’Université de Lausanne.

Ce dossier explore les relations entretenues entre les archives, les traces mémorielles et les littératures africaines, entendues au sens large et incluant l’Afrique méditerranéenne et les diasporas. L’archive comme support de rêverie poétique, le romancier se faisant enquêteur, les archives d’écrivains et la génétique textuelle : les figurations de l’histoire et les mises en scène de la mémoire sont multiformes.
Au carrefour des disciplines, faisant dialoguer littérature, histoire et anthropologie, il s’agit d’interroger la place de l’archive en littérature, le rôle de sa dimension matérielle, tout autant que la manière dont la littérature reconfigure et réécrit la mémoire. Des grands héros aux « vies minuscules », tout un ensemble d’êtres de papiers prend ainsi vie, à la lisière du fait et de la fiction, entre les pages des livres et les dossiers d’archives.

Contemporary Congolese Literature as World Literature

Parution du numéro spécial de la revue Journal of World Literature sur Contemporary Congolese Literature as World Literature, par les soins de  Julien Jeusette et Silvia Riva (Special Issue, Volume 6 (2021): Issue 2, June 2021)