Archives par mot-clé : Prix

La fabrique des classiques africains

La fabrique des classiques africains – Écrivains d’Afrique subsaharienne francophone

Claire Ducournau

CNRS éditions
Date de publication :
30/03/2017 – 442 pages – 27,00 €
ISBN : 978-2-271-08158-2

Comment une œuvre littéraire accède-t-elle au rang de « classique » lorsque son auteur est issu d’Afrique subsaharienne francophone, l’une des zones les plus déshéritées du monde selon les standards culturels internationaux ? Si les noms de Léopold Sédar Senghor et d’Ahmadou Kourouma se sont imposés partout, pourquoi d’autres auteurs, portés au pinacle en Europe, restent-ils peu connus dans leurs pays d’origine, quand les textes d’Aminata Sow Fall et de Seydou Badian, étudiés et discutés au Sénégal et au Mali, ne le sont pas en France ?
Ce livre propose une histoire sociale collective de ces écrivains depuis 1960. Il distingue deux protagonistes majeurs : des intermédiaires culturels (organisateurs de festival, éditeurs, agents littéraires), souvent français, et des auteurs nés et socialisés en Afrique subsaharienne francophone, dont les trajectoires sont situées les unes par rapport aux autres dans un espace littéraire africain en recomposition.
Nourri de nombreux entretiens, fondé sur le dépouillement d’archives inédites et sur une étude statistique, cet ouvrage majeur décrit par quels mécanismes symboliques et matériels des écrivains originaires d’Afrique subsaharienne francophone sont devenus, sous différentes formes, des classiques africains.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de lettres modernes, Claire Ducournau est docteure de l’École des hautes études en sciences sociales. Maîtresse de conférences dans le département de lettres modernes de l’université Paul-Valéry à Montpellier, elle mène ses recherches sur les productions littéraires africaines et leurs réceptions au XXe et au XXe siècles.

Table des matières

Introduction
Prologue : Littérature francophone contre littérature-monde en français

Première partie : Légitimer les auteurs issus d’Afrique
Chapitre premier : Deux vagues transnationales de reconnaissance des auteurs africains depuis 1960
Chapitre 2 : Un découvreur de talents néocolonial ? Le Grand Prix littéraire de l’Afrique noire à l’œuvre
Chapitre 3 : « Et l’Afrique ?… » Les écrivains d’origine africaine dans deux revues littéraires françaises

Deuxième partie : Accéder à la consécration littéraire
Chapitre 4 : Portrait de groupe
Chapitre 5 : De la vocation contrariée au statut de classique africain

Conclusion

Annexes

URL de référence : http://www.cnrseditions.fr/litterature/7435-la-farique-des-classiques-africains.html

FabriqueDesClassiquesAfricainsMars2017

Papa S. Diop, lauréat du Prix Humboldt de la Recherche 2015

Papa    Samba    Diop, Lauréat    du    « Prix    Humboldt    de    la    Recherche    2015 ».
(Papa Samba Diop est Professeur    de    littérature    francophone et comparée    à    l’Université    Paris-Est    Créteil, UFR Lettres Langues et Sciences Humaines, laboratoire “Lettres, Idées, Savoirs” EA4395)

Le Prix Gay-Lussac Humboldt, ainsi appelé en France, est un prix créé en 1981 par les gouvernements français et allemand. En Allemagne, la Fondation Alexander von Humboldt, pour sa part, décerne le Prix Gay-Lussac Humboldt à des scientifiques ayant pour objectif de conduire un projet de recherche à long terme en coopération avec des collègues allemands, en Allemagne. Les candidatures sont présentées par des scientifiques allemands de renommée internationale. Le Prix Gay-Lussac Humboldt (Humboldt Forschungspreis) s’inscrit dans le cadre général du programme  du prix scientifique “Alexander von Humboldt” que la Fondation décerne à des étrangers de tout premier plan, dans   toutes les disciplines.

La candidature de Papa Samba Diop a été présentée par le Pr. Dr. Hans-Jürgen Lüsebrink de l’Université de Saarbrücken. Et parmi les lettres de soutien à cette candidature [des Professeurs Souleymane Bachir Diagne de    l’Université de Columbia (U.S.A.) ; Qader Nasrin de la Northwestern University (U.S.A.) ; Jean  Bessière de    l’Université Paris III    (France)], compte celle du  Pr. Dr.  János Riesz de l’Université de Bayreuth, qui retrace la carrière de Papa Samba Diop, dans le cadre d’une coopération scientifique internationale dont la Chaire de Komparatistik de    Bayreuth, a  été, de 1982 à  1995, le foyer principal.

Papa Samba Diop, parrainé par le Pr. Dr. Hans-Jürgen Lüsebrink, participera, du 6 au 8 juillet 2016, à Berlin, à la   Jahrestagung (Annual Meeting) qui réunit tous les lauréats du Humboldt-Forschungspreis.

URL de référence : http://www.fabula.org/actualites/papa-s-diop-laureat-du-prix-humboldt-de-la-recherche-2015_72635.php