Archives par mot-clé : Tchak

Décoloniser l’identité

Rencontre littéraire

avec Mithu Sanyal et Sami Tchak

Fondation de l’Allemagne – Maison Heinrich Heine

mercredi 27 mars

de 19h30 à 21h30

Le projet « postmigration et postcolonialisme » vise à faire dialoguer les approches académiques littéraires germano-francophones des migrations et invite plusieurs écrivain.e.s francophones et germanophones à échanger leurs idées et à comparer leurs poétiques.

Mithu Sanyal (Identitti, Hanser 2021) et Sami Tchak (Le Continent du Tout et du presque Rien, Lattès 2021) interrogent, dans leurs romans, les assignations identitaires subies ou choisies par leurs personnages. Elle et il jouent avec ironie des imaginaires racistes ou misogynes pour décoloniser l’écriture.

Inscription, informations… : https://www.maison-heinrich-heine.org/culture/2024/mars/decoloniser-l-identite

La Bibliothèque francophone reçoit Sami Tchak

La Bibliothèque francophone (Université Paris 8) reçoit Sami Tchak le 6 mars de 10h à 12h en salle de recherche de la BU.

L’événement sera diffusé en direct ici : https://www.youtube.com/channel/UCFrdu1Rf_A9huYq-QD3ER2g

Contact : communication.bu@univ-paris8.fr

Sami Tchak, nom de plume de Sadamba Tcha-Koura, est un écrivain togolais né en 1960. Vivant à Paris depuis 1986, il a publié plusieurs essais et une douzaine de romans dans lesquels il explore principalement le thème de la sexualité et ses diverses expressions transgressives ou socialement réprimées, dans la lignée de Sade et de Georges Bataille.
Sociologue de formation, il s’intéresse également aux échanges transculturels, passant de l’Afrique aux continents européen et sud-américain. Son œuvre a reçu de nombreux prix.
 
Un événement organisé par les étudiant·es du cours Rencontres littéraires francophones de M. Chatti et E. Le Poul, avec le soutien de la BU Paris 8 et de Fablitt (UR7322).

https://www.univ-paris8.fr/IMG/pdf/tchak-sami_rencontre_6_mars_2024_paris_8.pdf

URL de référence : https://www.univ-paris8.fr/La-Bibliotheque-francophone-recoit-Sami-Tchak

Littérature et sciences sociales en Afrique

Pour inaugurer le nouveau Programme Afrique de Sciences Po, s’ouvre un cycle de conférences « Littérature et sciences sociales en Afrique », en partenariant avec la Maison des arts de Sciences Po, animé par Elara Bertho (CNRS) et Elgas, sociologue et écrivain sénégalais.

Le premier invité est Sami Tchak, écrivain togolais, pour son dernier roman : Le continent du Tout et du presque Rien (Editions Jean-Claude Lattès, 2021)

Discutant·e·s : 

  • Elara Bertho, CNRS – LAM & Programme Afrique Sciences Po
  • El Hadj Souleymane Gassama, dit Elgas, sociologue, journaliste et écrivain
  • Florence Bernault, Sciences Po – Centre d’Histoire
L’événement aura lieu le 16 novembre, 15h30, à Sciences po, 27 rue St Guillaume, Paris. Une retransmission est prévue grâce aux bons soins de SudPlateau, merci à eux.

L’africanisme en question

L’équipe de la structure fédérative de recherche en études africaines de l’Université de Toulouse est heureuse de vous inviter à la deuxième séance de son séminaire Les Afriques au pluriel.

le 31 mars 2023
9h – 12h30
UT2J, LA178 (Bâtiment 31-Erasme, UFR LLCE)

Programme


09h-09h15: accueil
09h15-09h30: présentation
Stéphanie Lima, maîtresse de conférences, département de géographie, Institut national universitaire Champollion, et Mathilde Rogez, maîtresse de conférences, département d’études du monde anglophone, UT2J, CAS
09h30-10h00: « Pour une épistémologie critique des études africaines »
Salim Abdelmadjid, maître de conférences, département de philosophie, UT2J, ERRAPHIS
10h00-10h15: discussion
10h15-10h30: pause
10h30-11h00: « L’Autre ‘inutile’ : les spécialistes africains formés en Bulgarie durant les années 1960-1990 »
Svetla Koleva, Institut de sociologie de l’Académie bulgare des Sciences, professeure-visiteure au département de sociologie et au LISST
11h00-11h15: discussion
11h15-11h45: « Sami Tchak et les ‘africanistes’ : un regard romanesque, ironique et indulgent »
Pierre Soubias, maître de conférences, département de lettres modernes, cinéma et occitan, UT2J, LLA-CREATIS
11h45-12h00: discussion
12h00-12h30: programmation et présentation des séances à venir

NB: nous privilégions le vraimentiel, mais un lien Zoom sera éventuellement mis à disposition sur demande
Programme prévisionnel de l’année
– vendredi 21/04/2023 (09h-12h30, UPS, salle Coriolis de l’OMP): durabilité et interdisciplinarité (Claire Delon – UT3/LAERO OMP, Fabrice Gangneron – UT3/GET OMP), avec des présentations de Claire Delon, Dominique Serça, Corinne Galy Lacaux, Fabrice Gangneron, Sylvia Becerra et Cathy Liousse
– jeudi 25/05/2023 (09h-12h30, UT2J, MDR salle E412) : circulation des normes et projet AVALSUD (Alain Bonnassieux – UT2J/LISST-DR, Nour Carpel–Heysch de la Borde – Université Paris I Panthéon Sorbonne/LISST, Emmanuel Chauvin – UT2J/LISST-DR, Mathilde Joncheray – UT2J/LISST-CIEU)
– jeudi 29/06/2023 (09h-12h30, UT2J, MDR salle D30): circulation, langues, savoirs et développement (Alain Bonnassieux – UT2J/LISST-DR, Anne-Lise Granier – LISST-CERS, Fatima Qacha – UT2J/LISST-CERS)
– septembre 2023 (09h-12h30, Sciences Po): éthique de la recherche (Catherine Baron – IEP/LEREPS, Alexandre Gaudry – UT2J/LEREPS G-EAU, Mélanie Jacquemin UT2J/LISST-CAS)
 

Contacts :
Stéphanie Lima: <stephanie.lima[AT]univ-jfc.fr>
Mathilde Rogez: <mathilde.rogez[AT]univ-tlse2.fr>

Sami Tchak. Les voies d’un renouveau

Nouvelle parution

Papa Samba Diop (Dir.)
Sami Tchak. Les voies d’un renouveau

éd. Peter Lang,  avril 2022, Conference proceedings, 300 Pages
Série Documents pour l’histoire des francophonies, vol. 53
ISBN : 9782807618961

Le 12 mars 2017 Sami Tchak regagne Paris, de retour du Togo où l’on vient de lui rendre hommage, d’abord dans son village natal, en présence d’une vingtaine de journalistes, de dix écrivains, de l’Ambassadeur de l’Union européenne, du Conseiller personnel du
Président de la République et de l’ancienne ministre de la Culture ; puis à l’Université de Lomé, par la remise d’un diplôme d’excellence par le ministre de l’Enseignement Supérieur accompagné de deux anciens Premiers ministres.

Au-delà de ces attentions officielles, le présent ouvrage rassemble, outre des témoignages ou hommages d’amis de l’auteur, des analyses ou comptes rendus de son œuvre littéraire et deux transcriptions de ses entretiens en séminaire à l’Université de Bâle et à celle de Paris-Est Créteil. Plus qu’aucune des études jusqu’ici consacrées à l’écrivain, il est explicite sur ses origines familiales et précis sur l’esthétique littéraire d’une œuvre soucieuse d’un nouveau langage associé aux valeurs de la sensibilité nouvelle, et, bien loin d’être terminée, déjà traduite en italien, en espagnol et en allemand.
 

Papa Samba Diop, Professeur émérite – Université Paris-Est -, a enseigné à l’Université de Bayreuth (Allemagne Fédérale) de 1982 à 1995. Auteur de nombreuses publications (articles, livres) portant sur les littératures francophones (Afrique subsaharienne, Maghreb, Caraïbes), il a signé plusieurs accords de partenariat avec les Universités de Dakar (Sénégal), Brno (République tchèque), Tananarive et Diégo-Suarez (Madagascar), Laval (Québec), KwaZulu-Natal (Afrique du Sud), Omar Bongo (Gabon), Yaoundé (Cameroun), Kénitra (Maroc), Iasi (Roumanie) et Galatasaray (Turquie). Il est lauréat du Prix Humboldt en 2015.

URL de référence (sommaire, introduction) sur le site de l’éditeur : https://www.peterlang.com/document/1215343

FLYER_PSDIOP_TCHAK

Modernités africaines

Modernités africaines. Conversations, circulations, décentrements

 

Cet événement intitulé « Modernités africaines. Conversations, circulations, décentrements » entend présenter un regard neuf sur l’Afrique contemporaine et les dynamiques qui traversent les sociétés du continent. Le titre de la conférence décrit à la fois son contenu et sa méthode. Il s’agit de décloisonner notre appréhension du continent africain en insistant sur les circulations transnationales des hommes et des idées et les conversations entre les savoirs. Il s’agit également de décentrer notre regard pour interroger les rapports entre la France, l’Europe et l’Afrique. Ces interrogations prendront la forme de dialogues entre des chercheuses et des chercheurs, mais aussi des artistes, de différents horizons disciplinaires et géographiques, qui s’intéressent à l’Afrique et à ses diasporas.
Inauguré le 11 juin 2021 par un dialogue autour des études africaines entre Souleymane Bachir Diagne, philosophe, professeur à l’université de Columbia, et François-Xavier Fauvelle, professeur en histoire et archéologie des mondes africains au Collège de France, à revoir en vidéo ici, il se déroulera à l’ENS les 9, 10 et 11 juin 2022.
Ce colloque international inclut des panels abordant chacun une thématique au cœur des études africaines, qu’il s’agisse : des circulations dans les arts et les lettres, de la fabrique de la ville, de la construction de l’État et de la question de la dette, de la question foncière et des ressources naturelles, de la place des femmes et des dynamiques du genre, des rapports entre nature, environnement et santé, de la modernité de l’invisible et du sacré, des mobilisations au sein de la société civile, ou encore de la place de l’Afrique dans la philosophie. Dans le cadre du colloque, est également proposée la projection du film documentaire Trouble Sleep, primé au festival Visions du Réel 2020. Elle sera suivie d’un débat en présence de son réalisateur, Alain Kassanda.

Programme

Jeudi 9 juin 2022, Grand Amphithéâtre. Campus Jourdan, 48 bld Jourdan, 75014 Paris

10h-10h30  – Ouverture du colloque
10h30-12h – Circulations des arts et des lettres

(Avec une performance de l’artiste Vhan Olsen Dombo)

Lire la suite : https://www.ens.psl.eu/agenda/conference-olivier-legrain-sciences-et-societe/2022

Sadafricain

Sadafricain
Sade au miroir des littératures africaines francophones
Érotisme, violence et obscénité

Colloque international

Sorbonne Université, Faculté des Lettres, 23-24 janvier 2020

CIEF – CELLF  EA 1337 – CONFIGURATIONS LITTÉRAIRES ITEM/CNRS

Jeudi 23 janvier 2020

Amphithéâtre GEORGES MOLINIÉ (rue Serpente)

09h00  Accueil des participants

09h30  Ouverture du colloque par Jean-Christophe Abramovici, Romuald Fonkoua et Céline Gahungu (SorbonneUniversité) 

Session 1

Les Afriques de Sade
Avers et revers : quels échos dans les littératures africaines ?

Présidence de séance : Jean-Christophe Abramovici (Sorbonne Université)

  • 10h00-10h45  Patrick Graille (Wesleyan University à Paris) : « La légende des boucheries de chair humaine. Autour d’une allusion de Sade dans Aline et Valcour »
  • 10h45-11h30 Michel Delon (Sorbonne Université) : « Paradoxe de la syllepse »
  • 11h30-12h15  Jean-Michel Devésa (Université de Limoges) :  « De quel désir (de violence) Sadafricain est-il le nom ? »

Pause déjeuner 

Session 2 

Phantasiologies : autour de Sami Tchak

Présidence de séance : Anthony Mangeon  (Université de Strasbourg)

  • 14h00-14h45 Acif Membourou Adoka (Université Omar Bongo) : « L’écriture de l’obscène : essai de filiation entre Tchak et Sade »
  • 14h45-15h30  Analyse Kimpolo (Sorbonne Université) : « Corps, entre sensualité débridée et violence transgressive dans Hermina et La Place des fêtes de Sami Tchak »
  • 15h30-16h15 Céline Gahungu (Sorbonne Université) : « Corps des mots, goût des livres : les Arts d’aimer de Sami Tchak » 

Pause café

 (16h30-17h30)

Rencontre littéraire avec Sami Tchak animée par Romuald Fonkoua  

VENDREDI 24 janvier 2020

Amphithéâtre GEORGES MOLINIÉ (rue Serpente)

Session 3 

Sadien, sadique, sadisme : dans l’Enfer de l’écriture

Présidence de séance : Jean-Michel Devésa (Université de Limoges)

  • 9h00-9h45   Noël Bertrand Boundzanga (Université Omar Bongo) : « Le corps alité de Marthe et sa rature. Joseph Tonda contre Sade ? »
  • 9h45-10h30    Lydia Vázquez et Juan Manuel Ibeas-Altamira (Universidad del País Vasco) : « La Vie lente et sadienne d’Abdellah Taïa »
  • 10h30-11h15  Alice Desquilbet (Université Sorbonne Nouvelle‑Paris 3) : « Les ravages sadiens de “ma hernie” dans Machin la Hernie de Sony Labou Tansi » 

Session 4 

Impulsions, circulations, disséminations

 Présidence de séance : Marzia Caporale (University of Scranton) 

  • 11h30-12h15  Ninon Chavoz (Université Sorbonne Nouvelle‑Paris 3) : « Le “Décaméron Noir”, héritages érotiques de Leo Frobenius »
  • 12h15-13h00 Lynda-Nawel Tebbani (Université de Lorraine) : « Le vocabulaire érotique dans le roman algérien contemporain »

Pause déjeuner 

Session 5 

Performer l’obscène

Présidence de séance : Noël Bertrand Boundzanga (Université Omar Bongo)

  • 14h00-14h45  Sylvie Chalaye (Université Sorbonne Nouvelle‑Paris 3) : « Dramaturgies afro-contemporaines : le sexe au bout de la langue »
  • 14h45-15h30  Sonia Le Moigne-Euzenot (CNRS/ITEM), « X. L’obscénité de la reformulation de soi »

Pause café

Session 6 

Transgressions, subversions : construire une érotique « féminine » ?

Présidence de séance :Sylvie Chalaye (Université Sorbonne Nouvelle‑Paris 3) 

  • 15h45-16h30  Marzia Caporale (University of Scranton) : « Écrire Sade à l’africaine : érotisme, transgression et enjeux politiques dans Femme nue femme noire de Calixthe Beyala »
  • 16h30-17h15  Rocío Munguía Aguilar (Université de Strasbourg) : « Érotisme et plaisir féminin : contre-disciplines de l’intime dans Crépuscule du tourment 1 de Léonora Miano »

17h30 

Clôture du colloque

 (18h30-20h00)

Salle des Actes (17, rue de la Sorbonne)

Projection des Saignantes de Jean-Pierre Bekolo